Optez-vous pour une gestion de la respiration en course à pied ?
Que pensez-vous de ses principes de base ?


Une bonne respiration permet de développer le souffle, calmer le stress... Autant de facteurs qui aident à optimiser la performance.
Une bonne adaptation musculaire, cardiaque et respiratoire à l’effort ne se fait pas en un clin d’œil. Mais en peaufinant sa respiration et en s’entraînant à l’harmoniser au geste technique, on peut augmenter son amplitude respiratoire, donc sa performance.

DEVELOPPER LE SOUFFLE :
La respiration par le ventre, qui permet de mieux oxygéner les cellules et chasser les toxines, oblige aussi à se détendre, ce qui fait aussi gagner en amplitude respiratoire.
Au repos, on peut s’entraîner à respirer comme on devrait théoriquement le faire en course c’est à dire inspirer par le nez en gonflant le ventre et expirer par la bouche en le rentrant. Inspirer par le nez en gonflant le ventre et expirer trois fois plus longuement en rentrant le ventre est la respiration idéale en séance.
Pendant une compétition, si l’on n’y parvient pas inutile de s’y astreindre. L’important est de trouver son rythme naturel pour ne pas perdre en énergie. Toutefois, sur piste, en vitesse et fractionné, mieux vaut tâcher de rentrer le ventre sur la phase d’expiration pour bien vider les poumons.
CALMER LE STRESS
Le mental influence le rythme respiratoire et vice versa, c’est en travaillant sur la respiration que l’on va faire tomber la pression.
Pour maîtriser ses émotions, il faut imprimer à la respiration un rythme régulier et profond. Comme celui qu’on adopte naturellement en dormant. Et pour cela, s’entraîner à respirer par le ventre évacue les tensions et re-dynamise la concentration.
La méthode est d’inspirer lentement par le nez en gonflant d’abord le ventre puis la poitrine, et expirer comme en soufflant à travers une paille en allongeant progressivement le temps d’expiration. A pratiquer régulièrement ainsi qu’une heure avant votre départ de course.

A table aussi, mieux oxygéner l’organisme, c’est aussi prendre le temps de respirer entre deux bouchées. Il suffit de bien mastiquer et, toutes les trois bouchées, de poser ses couverts pour que le repas dure au moins 20 minutes.

Moi je commence à pratiquer depuis quelques mois, qu’en pensez-vous ; êtes-vous vous même adepte de cette gestion de la respiration pour en fait être plus performant…
BRET Par BRET le 11/05/2020 à 11:39
Dernière par robbe , le 12/05/2020 à 22:05

Vous avez trouvé cette Question intéressante ? N'hésitez pas à la partager !

  • reponse reno Posté le 11/05/2020 à 14:10
    Oui, je pense aussi que la respiration est un travail important.
    Je fais beaucoup de natation, ce sport présente l'avantage de maîtriser sa respiration et son effort au risque de se noyer.
    En tout cas je trouve que c'est bien complémentaire.
  • reponse sapin71 Posté le 11/05/2020 à 18:23
    Jamais vraiment fait attention à ma façon de respirer en courant. Cela vient naturellement et s'adapte au rythme de ma sortie, notamment sur les grosses sorties trail avec beaucoup de D+. Comme Reno, je fais de la natation, donc ça aide.
  • reponse Sk run Posté le 11/05/2020 à 20:48
    J’ai essayé un travail sur la respiration disons optimisée, mais je suis revenu rapidement à quelque chose d’intuitif et naturel.
  • reponse le druide Posté le 12/05/2020 à 06:13
    Même réflexion que Sk run, j'ai essayé la respiration abdominale mais le geste n'est pas naturel.
  • reponse Pat@40 Posté le 12/05/2020 à 09:19
    Au début de ma pratique je me rappelle que ma respiration était dure à mettre en place. Maintenant je ne me pose plus la question, c'est naturel, elle s'adapte d'elle même à ma vitesse. Un peu comme un carburateur ;)

    Excellente remarque pour les repas.
  • reponse BRET Posté le 12/05/2020 à 11:41
    Oui Pat@40 je m'y astreint durant les repas.

    Sinon, je pratique la respiration abdominale mais plutôt en mode petite allure; cela me rappelle le yoga; par contre en mode rapide non car sinon j’étouffe :)
  • reponse Roben Posté le 12/05/2020 à 11:54
    Le mieux n'est pas de laisser le corps choisir lui même sa propre fréquence de respiration?
  • reponse Géaime Posté le 12/05/2020 à 12:43
    Oui je fais ce genre de respiration mais pas tout le temps en course à pied, juste quand j'en ressens le besoin.
    Je le fais aussi pour me déstresser aussi dans le journée parfois. C'est un peu comme le yoga.
  • reponse Sk run Posté le 12/05/2020 à 13:14
    exactement, je pratique la respiration ventral, plus pour faire redescendre le cardio si il y a besoin ou à allure modéré et évidemment lors de mon yoga matinal ;)
  • reponse robbe Posté le 12/05/2020 à 22:05
    Et bien je n’y prête aucune intention , comme @ sapin71 cela viens naturellement !
    Merci pour cette petite étude BRET . ;)
Répondre

Actualités Santé

Challenge Running Club

  • J'aime J'aime
  • Répondre Répondre
  • Poser une question Poser une question

Le débat running

  • La Diagonale des fous (28%)
  • L'Ultra-Trail du Mont-Blanc (25%)
  • Le Marathon de New-York (31%)
  • Le Marathon des Sables (14%)
  • La Barkley (3%)

Challenge

Nouveautés cadeaux
  • Tee-shirt RUN'AIR blanc - hommes - 1000 points
    1000 points
  • Tee-shirt RUN'AIR bleu ciel - hommes - 1000 points
    1000 points
  • Tour de cou rouge - 750 points
    750 points
       
Abonnez-vous !
Actus, conseils, entraînements, histoires de runners…
Chaque mois, nous vous envoyons le meilleur du running directement dans votre boîte mail !
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription qui figure dans l'email que vous recevrez ou en nous contactant directement sur le site
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok