Lutter contre les violences de genre par le Running

Lutter contre les violences de genre par le Running

Ce coureur canadien utilise la course à pied pour sensibiliser et mettre fin aux violences domestiques et sexistes. 

Nous avons tous nos raisons de parcourir les sentiers...Lui a décidé d'utiliser la course à pied au profit de la lutte contre les violences de genre. 

Une histoire émouvante

Mike Cameron est un traileur canadien, originaire d’Edmonton. Pour lui, la course se doit aussi d’être un moyen d’apprendre à se respecter les uns les autres. Pour cela, il organisera, le 29 septembre prochain, la troisième course annuelle Ignore No More - Run for Respect, dans le parc Goldbar, à Edmonton, au Canada. Cameron a co-fondé Ignore No More Run for Respect, après que sa petite amie ait été assassinée en 2015 par son ex-conjoint. Dès lors, il a cherché des moyens de sensibiliser l’opinion publique aux violences domestiques et sexistes : « J'ai juré ce jour-là que son histoire ne se terminerait pas là », a-t-il déclaré. 

En tant que coureur, lancer une course caritative avait beaucoup de sens. Avec sa partenaire Michelle de Bruin, il a donc créé Ignore No More Run for Respect comme l'une des initiatives destinées à maintenir la conversation et la mobilisation autour de ce thème.

L’envie de changer les choses

L’objectif de cet événement est de sensibiliser et de discuter du rôle des hommes dans la prévention des violences basées sur le genre. Selon lui, ces courses offrent aux participants l’opportunité d’amorcer un dialogue pour sensibiliser et d'avoir une discussion honnête autour de ce type de violences : « Avoir cette conversation avec de jeunes hommes et garçons, mais également informer les femmes que nous nous soucions d’elles, qu'il y a des gens qui se soucient de ça, et qu'elles ne sont pas seules. »

Les parcours proposés par Ignore No More sont destinés à alimenter ces discussions. Les recherches ont montré l’importance de faire participer les hommes adultes et jeunes garçons aux initiatives portées sur les violences sexistes. Les athlètes de tous les sexes sont donc invités à participer, et à faire du bénévolat pour contribuer à cette opération de sensibilisation. Pour que tout le monde puisse y trouver son compte, l’évènement proposera deux formats de course : un sentier de 3 km plat et assez tranquille dédié aux familles et aux amis, ou un sentier de 10 km, plus difficile.

 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Solidaire

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

5 commentaires

Questions & Réponses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

    
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok