La ministre de la Santé alerte les joggeurs "irresponsables"

La ministre de la Santé alerte les joggeurs "irresponsables"

Alors que nous approchons du pic de la canicule, la ministre de la Santé pointe du doigt les comportements de certains runners. 

Le "sens de responsabilité de chacun" 

Invitée de l'émission les "4 Vérités", la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s'est exprimée à propos du pic de la canicule et notamment sur les risques de la pratique du sport par ces fortes chaleurs. Elle pointe les comportements, jugés "à risque", de certaines personnes qu'elle qualifie d'"irresponsables" qui "continuent de faire leur jogging entre midi et deux heures". Elle indique que "ce sont ces personnes-là qui, in fine, vont se retrouver dans les urgences". Aujourd'hui et dans les prochains jours, nous allons "voir des pics de température très élevés, au-delà de 40 degrès" et elle en appelle au "sens de responsabilités de chacun". 

Selon la ministre, il y a une part de "ras-le-bol d'un certain nombre de personnes qui ont l'impression d'être suffisamment informées" mais elle alerte sur le fait que "les organismes commencent à souffrir de l'accumulation des jours de chaleur" et se dit inquiète d'un afflux de personnes aux urgences (...) dans la semaine qui vient. " ! 

La pratique de la course à pied n'est en effet pas approprié aux fortes chaleurs actuelles et il est important de rappeler quelques conseils pour les personnes souhaitant pratiquer à la fraiche le matin ou le soir tard lorsque les températures sont redescendues. 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Santé

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

14 commentaires

Questions & Réponses Santé

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok