Mode pilote automatique activé !

Mode pilote automatique activé !

Aller... on pose tout et on passe en mode pilote automatique ! 

La contre performance 

A l’heure où les fêtes de Noël approchent à grands pas, garder la forme ou encore rester « fit » font plus ou moins partie de nos principales priorités. Les fêtes sont certes un moment familial mais c'est aussi le doux et voluptueux temps des écarts et des excès.

Comme chaque année, le décompte à partir de janvier signera le début des tops body challenge et des nouvelles résolutions ! Laissant place à de grands moments de pression pour atteindre tel ou tel objectif. Mais la performance à tout prix ne serait-elle pas un peu excessive ?

A l’inverse de ce que l’on croit, penser trop au sport, à sa forme physique et donc à ses effets ou conséquences, pourrait réduire potentiellement l’impact positif qu’ils peuvent engendrer. Créant même l’effet inverse.

Comme expliqué par le Journal des Sciences Sportives, l’utilisation de notre « pilote automatique » naturel serait l’approche la plus efficace.

Hommes certes, mais notre corps reste une sorte de mécanique, de machine doué d'automatismes physiques. Laisser faire le corps, le rendre plus instinctif pourrait donc aider dans une démarche de performance.

 

Votre corps vous remerciera 

A contrario, penser à la manière d’être plus efficient ou meilleur en faisant telle foulée ou en respirant de telle manière réduirait nos compétences.

Si vous tentez d’expliquer à quelqu’un de quelle manière lacer ses chaussures, la tâche deviendra tout de suite plus complexe car moins naturelle et donc moins bonne… C’est aussi simple que cela.

Par conséquent, ne pas être obsédé par sa forme physique est la solution pour, justement, développer nos performances. Chaque coureur a un modèle de course optimisé et surtout naturel. Notre corps s’acclimate lui-même à nos efforts. Il suffit de l’écouter, de le laisser faire et évoluer à son rythme.

Cependant, ce cas ne s’appliquerait pas à tous. En effet, les marathoniens par exemple sont obligés de gérer leur respiration ainsi que leur « engagement » physique sur une durée plus longue. En effet, le corps, sur de très longues distances, a besoin d’être contrôlé et mesuré. Mais cela reste un cas exceptionnel.

Alors, runners, runneuses, la meilleure manière de courir, serait celle de passer un bon moment wink

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Santé

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

11 commentaires

Questions & Réponses Santé

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok