De retour après 5 mois d’arrêt

De retour après 5 mois d’arrêt

Tout a commencé un vendredi matin où par manque d’attention, je marche dans un trou au sol. Et là c’est le drame : craque, je me tords violement le genou droit.

Grosse douleur sur la face interne du genou et de très grosses difficultés à marcher. Bref, je boite très bas. Ni une, ni deux, je passe à l’infirmerie du boulot et je suis orienté vers les urgences les plus proches.

Après une petite heure d’attente, je suis reçu par un médecin urgentiste qui après quelques manipulations conclu que les ligaments ne sont pas touchés et qu’il s’agit seulement d’une douleur méniscale : bilan 8 jours de repos mais rien de bien sérieux à première vue. Ouf.

 

8 jours plus tard, j’ai toujours très mal à la face interne du genou et j’ai toujours des problèmes pour marcher.

Donc direction l’IRM…

Bilan : rupture complète du ligament croisé antérieur et fissure radiaire de la corne postéro-latéral du ménisque interne.

 

2 semaines plus tard me voilà donc chez le chirurgien.

Quand je pense qu’un sportif de haut niveau passe son IRM et voit le chirurgien le jour même….moi il m’aura fallu plus de 3 semaines .

Le chirurgien est clair : au vue de l’état de mon genou, soit :

- il ne s’occupe que du ménisque : 4 à 5 semaines d’arrêt mais des risques d’arthrose important dans mes vieux jours

- il me fait la totale : 6 mois d’arrêt mais assurance d’un genou beaucoup plus stable.

A ce stade, mon choix est vite fait : on fait la totale même si cela signifie pour moi de faire une croix sur mon objectif principal de 2015 : le marathon du Mont-blanc. Mais parfois, il faut quand même être raisonnable.

Dans mon malheur, j’ai quand même un peu de chance car suite à un désistement, une place est disponible 3 jours plus tard pour l’opération.

 

Jour J : après une péridurale et environ 1h30 d’opération, je suis renvoyé vers ma chambre.

Dixit le chirurgien : ‘’l’opération s’est très bien passé par contre vos deux ménisques étaient bien abîmés.’’

Pour les puristes, j’ai subi une greffe du LCA selon Kenneth Jones et les lésions des ménisques ont été régularisé à la ponce basket et au shaver en respectant le mur méniscal.

Le soir même, un kiné passe me voir et me fait mettre debout et faire quelques pas avec un déambulateur. La rééduc commence….

 

Jour J+1 : retour du kiné avec son appareil de torture pour me faire plier le genou

Après les appréhensions sur la solidité des agrafes passées, je plie déjà à 90°.

Ce qui doit convenir au staff médical car on me renvoi chez moi l’après-midi avec une belle attelle et une paire de béquilles.

 

 

Jour J+2 à J+15

Les jours se suivent et se ressemblent : Kiné à la maison 3 fois par semaine, piqure tous les jours et pansement tous les 2 jours.

J’ai une belle cicatrice (22 agrafes), un joli bleu sur tout le mollet et un genou qui fait le double de l’autre. Par contre, ma cuisse suite la courbe inverse : -5 cm de circonférence en 2 semaines.

C’est la période la plus longue car ma mobilité est très réduite et le port de l’attelle est très contraignant.

 

J+16

On m’enlève enfin les agrafes : à mon la douche sans être obligé de prendre mille précautions. La cicatrice n'est pas trop môche et pas du tout douloureuse.

 

J+18

Au vu de mes progrès, le kiné me demande de faire un essai de marche sans mon attelle. Après quelques réticences, je me lance donc avec l’aide des deux béquilles.

Ça fonctionne pas mal du tout. Et là gros moment de solitude…

Kiné : pose une béquille maintenant

Moi : euh ???? t’es sûre, c’est pas un peu tôt ? (bref un gros doute m’habite)

Kiné : oui, oui, vas-y !!!!!!!

Je me lance donc et après 4 à 5 mètres très hésitant, je me débrouille pas trop mal.

 

Bref je suis très heureux et pris dans l’euphorie, je lance une petite blague au kiné :

Moi : on pourrait même essayer sans béquille vu comment ça va !!!  (aieeeeee, je viens de voir sa tête et je comprends vite que j’aurais dû me taire)

Kiné : chiche, essaye.

Me voilà donc partie pour quelques mètres sans aucune assistance.

 

J+19 à J+30

Les progrès sont de plus en plus visibles : je suis capable de marché plus de 10kms, je conduis, …. Le quadriceps a repris du volume et le genou à complètement dégonflé.

 

J+31 à J+75

J’ai le droit de faire du vélo d’appartement, donc après l’achat d’un home-trainer, j’enchaîne les séances de marche et de vélo d’appartement.

Bilan : 1800 kms de home-trainer et 190 kms de marche

Le 13 mars, je revois le chirurgien qui me confirme que tout va bien et qui m’autorise à reprendre le vélo en extérieur. Pour lui, je pourrai reprendre la course à pied en douceur à partir de fin avril.

 

J+76

Aussitôt dit aussitôt fait : 1ère sortie vélo. C’est du pure plaisir par rapport au home-trainer devant la télé

 

J+90 soit 4 mois après l’opération et 5 mois au total d’arrêt

Me sentant vraiment bien, je décide d’un commun accord de reprendre la course à pied avec un petit peu d’avance.

Samedi, je suis donc sortie baskets au pied. J’ai donc commencé en alternant 200m de marche et 200m de course pendant 3kms, ensuite 200m de marche et 400m de course pendant 3kms pour finir par 4kms sans m’arrêter.

Et dimanche, j’ai fait une toute petite sortie trail avec des amis(es).

 

 

Maintenant, je me repose et je vais y aller tout doucement. Je n’ai pas envie de me refaire mal. Je me donne encore 5 à 6 mois pour retrouver toutes mes sensations.

Le plus dur est maintenant derrière moi. Et avec l'arrivée des beaux jours, je sens que d'ici quelques semaines cela ne sera plus qu'un mauvais souvenir.

 

 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Santé

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

40 commentaires

Questions & Réponses Santé

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

Abonnez-vous !
Actus, conseils, entraînements, histoires de runners…
Chaque mois, nous vous envoyons le meilleur du running directement dans votre boîte mail !
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription qui figure dans l'email que vous recevrez ou en nous contactant directement sur le site
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok