A 61 ans, il est le nouveau recordman du monde du mile en 4’49 (2’59/km)

A 61 ans, il est le nouveau recordman du monde du mile en 4’49 (2’59/km)

Dan King, cet américain de 61 ans est le nouveau recordman du monde du mile en 4''49"08 (l’équivalent de 2:59/km) dans sa catégorie d’âge. Pourtant victime de blessures successives pendant plusieurs années, l'américain n'a jamais abandonné ! 

Retour sur cette belle performance. 

 

Un résultat encouragé par les circonstances

Sans le coronavirus, peut-être que Dan King n’aurait jamais su qu’il était fait pour courir le mile, l’une des distances reine aux Etats-Unis.

Suite à l’épidémie, toutes les courses étant annulées, Dan King décide de se spécialiser dans cette distance. Une bonne chose puisqu’il détient désormais le record du monde dans sa catégorie d’âge sur la distance. 

Un beau chrono malgré des blessures successives 

À 61 ans, ce coureur originaire du Colorado, a couru le mile (environ 1,6 km) en 4’49’’08 le 29 août à l’occasion du South Carolina TrackFest à Columbia, battant ainsi le record du monde précédent pour sa tranche d'âge de 60-64 ans : 4’51’’85, établi par Tony McManus de Nouvelle-Zélande en 2012. 

Le précédent record américain était de 4'53''01, par Nolan Shaheed, également en 2012.

Un record qui n’était pas dit ! En effet, pendant plusieurs années (de ses 40 à ses 58 ans) Dan King a souffert de fasciite plantaire. Après un long traitement, le runner se met à souffrir des genoux, puis des mollets. Pendant près de 20 ans, impossible pour lui d’enchaîner plus de 2 mois de course. 

Il réussit finalement à reprendre la course à pied à 58 ans, grâce à des traitements spécifiques, une alimentation et un rythme d’entraînement qui lui permettent de rester en forme. Un entraînement running croisé entre vélo elliptique, vélo de route, et alternant un jour sur 2 avec du running. Une routine qui semble avoir porté ses fruits. 

Des paroles pleines de sagesse 

Après sa performance, le runner a livré de paroles pleines de sens et d’espoir pour tous : 

« J’adore être en forme. Cela me fait tellement de bien psychologiquement de m’entraîner. Tout ce que je fais, je le fais vite. Même si parfois j’ai peur que ça casse. Mon seul conseil est d’élargir votre réflexion sur ce que signifie : être un athlète vétéran et être un coureur vétéran. Vous devez vous entraîner dur, mais vous n’avez pas besoin de courir des tonnes de kilomètres. Ne perdez pas de vue votre capacité à courir vite, si vous n’êtes pas intéressés par courir des longues distances. »

 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Run & Smile

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

7 commentaires

Questions & Réponses Run & Smile

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

       

S'inscrire à la newsletter

OK
Abonnez-vous !
Actus, conseils, entraînements, histoires de runners…
Chaque mois, nous vous envoyons le meilleur du running directement dans votre boîte mail !
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription qui figure dans l'email que vous recevrez ou en nous contactant directement sur le site
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok