Elle marche 2 jours pour aller disputer une course et se qualifie pour les mondiaux

Elle marche 2 jours pour aller disputer une course et se qualifie pour les mondiaux

L’histoire de Noily Salazar fait penser à un film. La coureuse Costaricaine a dû marcher plus de 48 heures pour participer à une course qualificative pour les championnats du monde de course en montagne.

Récit de l'histoire d'une coureuse avec une détermination exceptionnelle !

Une vie humble

Noily Salazar appartient à l’ethnie costaricaine Cabécar, l’une des plus pauvres du pays. Cette ethnie compte environ 20 000 personnes qui vivent dans de petits villages éparpillés dans la cordillère Talamanca au Costa-Rica.  

Le village de Noily est très isolé. Il n’y a ni électricité, ni supermarchés, ni transports en commun et encore moins de technologies dans son village. La région où l’ethnie est implantée est encore recouverte par la forêt tropicale. 

Les Cabécar vivent donc encore à l’ancienne comme plusieurs populations autochtones d’Amérique du Sud.

Ils dorment dans des maisons qu'ils ont eux-même construits, faites de feuilles et des arbres alentours. Pour leur alimentation, pas de nourriture transformée ou autres régimes sportifs spécialisés. Ils cultivent tout ce qu’ils mangent avec les moyens du bord : pomme de terre, banane, yucca et parfois un peu de viande animale.

Une vie simple, au plus près de la nature et en connexion avec les ressources des terres ancestrales.

Une volonté d’acier

A 21 ans, la jeune Noily Salazar, souhaitait participer aux championnats du Costa-Rica de course en montagne qui avaient lieu le 22 février sur le Cerro Chirripo, le point culminant du pays à quelques 3820 m d’altitude.

Une course importante, puisque les 2 premiers athlètes costaricains s’assurent la qualification pour les mondiaux de course en montagne, du 10 au 12 juillet à Lanzarote aux Canaries.

Sans sponsors ni financements, la jeune coureuse n’avait aucun moyen de rejoindre la course.

Pendant 2 jours, elle a donc parcouru à pieds les chemins montagneux de la Cordillère de Talamanca, afin de rejoindre le lieu de la course.

Malgré ces 2 jours d’efforts éprouvants avec de vieilles chaussures de course et aucun entraîneur, Noily réussit à décrocher son billet pour les mondiaux.

Elle finit en 2e position du classement général et 1ère Costaricaine de cette course de 33 km.

Un succès qui peut faire décoller sa carrière

Avec plusieurs victoires nationales en trail, cross et course en montagne, Noily a sans aucun doute de réelles capacités.

Mais c’est la première fois que la jeune costaricaine participera à une course en dehors de son pays.

Pour la première fois de sa vie, elle prendra donc l’avion pour aller aux Canaries. Et bonne nouvelle pour la coureuse : c’est la fédération costaricaine des sports de montagne qui couvrira toutes les dépenses (billets, nourriture, hébergement, etc.)

Une opportunité qui lui permettra sûrement de faire décoller sa carrière à l’international.

Une histoire émouvante, d’autant plus qu’en 2019, Noily Salazar avait manqué de peu la qualification en terminant 5e.

 

Sources 

https://www.widermag.com/news-course-montagne-amerindienne-costa-rica-qualifie-les-mondiaux-circonstances-exceptionnelles

https://www.masaireweb.com/atletismo/una-indigena-camino-dos-dias-hasta-una-carrera-y-clasifico-al-mundial-13188?fbclid=IwAR2sGfVHTOb2vZT93_IASdUiZnuMUPCx3_4JLxpecHIfhAc4MNrAfb_XH6U

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Run & Smile

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

14 commentaires

Questions & Réponses Run & Smile

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

       
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok