Louis Bérenguer, un coureur atypique

Louis Bérenguer, un coureur atypique

Louis Bérenguer aime se lancer des défis, il aime faire les choses à l’envers. Et oui, car c’est à reculons qu’il a décidé de monter le col du Soulor !

Le défi insolite de Louis Bérenguer

Le rétro running est un exercice de course à reculons souvent pratiqué à l’entrainement de divers sports. Mais Louis Bérenguer, lui, le pratique régulièrement comme un sport à part entière.

À la fin du mois d’octobre, le coureur de 57 ans s'est mis en tête de monter le col du Soulor dans les Pyrénées, en arrière. Défi pris, défi tenu, il a réalisé cet exploit personnel de 12 km de montée avec 900 m D+ et une altitude de 1 474 mètres en 1h58'45''.

Les défis de cette sorte commencent en 2013 pour Louis Bérenguer. L'année dernière c'est le col d'Aubisque, également dans les Pyrénées, qu'il a monté, et cela en 3h2'37''.

Mais qui est cet homme atypique ?

Coureur confirmé avec 25 qualifications aux Championnats de France depuis 1992, Louis Bérenguer est aussi connu son le nom de « Lulu de tous les records ». Mais personne, pas même Louis, ne pouvait se douter de sa carrière de coureur.

N’étant pas un fan de l’école, Louis Bérenguer s’émancipe à l’âge de 16 ans et commence sa vie de bohème, lui, sa voix et sa guitare. Il est repéré par les médias et entre dans le monde du showbiz !

Mais en 1991, à 29 ans, il décide de changer, d’arrêter cette vie qui mettait sa santé en danger et de se mettre au sport. Il commence par la marche et accélère ensuite le pas.

En 2013, il commence donc la pratique du rétro running. Son terrain de jeu préféré ? Les cols du Tour de France.

Photo : www.sudouest.fr

Un travail d’équipe !

Bien sûr, courir à reculons étant légèrement plus compliqué d’un point de vue logistique que la course à pied classique, Louis Bérenguer ne réalise pas ces exploits tout seul.

En effet, c’est tout un petit groupe qui contribue aujourd’hui au succès de cet athlète. Il se compose de plusieurs personnes assurant l’intendance, ainsi que d’un caméraman et, le meilleur pour la fin, de sa femme ! Celle-ci s’occupe de le suivre en marchant de façon à lui indiquer les éventuels obstacles.

Louis Bérenguer est un exemple à suivre, le rétro running peut faire rire mais ses bienfaits sont conséquents ! Cette façon de pratiquer permet une course moins traumatisante pour les articulations et la colonne vertébrale. Qui plus est, le rétro running ne fait pas travailler les mêmes muscles que la course à pied classique.

Alors ? Ça vous donne envie de tenter l’expérience ?

 

Sources : https://www.sudouest.fr/2019/10/31/insolite-il-gravit-le-col-pyreneen-du-soulor-a-reculons-6768454-4344.php / https://www.sudouest.fr/2018/10/26/l-aubisque-a-reculons-5513795-4224.php

https://www.youtube.com/watch?v=rv3w-AZKZao

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Run & Smile

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

9 commentaires

Questions & Réponses Run & Smile

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

       

S'inscrire à la newsletter

OK
Abonnez-vous !
Actus, conseils, entraînements, histoires de runners…
Chaque mois, nous vous envoyons le meilleur du running directement dans votre boîte mail !
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription qui figure dans l'email que vous recevrez ou en nous contactant directement sur le site
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok