Amy Palmiero-Winters une winneuse dans l’âme !

Amy Palmiero-Winters une winneuse dans l’âme !

Amputée, elle devient, à 45 ans, la première athlète à terminer le Marathon des Sables avec cet handicap. 

Un exemple d’abnégation

C’était en avril dernier, cette américaine ajoute une ligne à ses nombreux exploits réalisés en venant à bout de cette mythique course dans le désert. Nous le savons tous, elle est réputée pour être une des courses les plus dure au monde.

Pour elle, ce fût une réelle épreuve car c’était la plus difficile de sa carrière. Le Marathon des Sables est compliqué puisqu’il faut supporter la chaleur du désert mais surtout faire les plus de 200km en 6 étapes. Ce n’est pas la seule contrainte car elle a dû supporter les 10kg d’équipements obligatoires qui n’étaient pas adaptés à sa prothèse.

Avec les conditions extrêmes (40°C) de cette folle semaine, la prothèse s’est donc déplacée. Malheureusement cela a provoqué un frottement qui a provoqué une grave blessure à Amy. Tellement violente qu’à son retour aux Etats-Unis elle a dû se faire opérer. Pendant la course elle n’arrivait plus à marcher mais avec ce mental d’acier elle a tenue absolument à finir cette course.

Cette performance lui permet d’écrire un peu plus l’histoire de ce Marathon des Sables. Elle déclare au New-York Times que : Le résultat ne se limite pas à votre chrono et à votre classement.

Une coureuse malgré les épreuves

La course à pied pour elle, c’est une longue histoire... Elle a commencé pendant l’adolescence. Elle fût par exemple championne régionale du 800m.

A 20ans un tragique accident survient et met un terme à sa jeune carrière de sportive. Elle se coince la jambe gauche dans une moto qui l’oblige à se faire amputer sous le genou malgré l'énorme travail des chirurgiens qui ont tout fait pour la soigner.

Grâce à une prothèse spéciale athlète Amy à pu reprendre la course qui était sa passion. Seulement 5 mois après son premier entrainement avec une prothèse elle prend part à son premier marathon. Une performance incroyable aux vues des problèmes rencontrés dans sa vie. Aujourd’hui Amy c’est 130km hebdomadaires et 1 séance de musculation. Elle maintient cet entrainement rigoureux qui lui permet de réaliser de nombreux exploits.     

D’autres faits d’armes 

Après ses débuts sur longue distance Amy impressionne. En 2006 elle bat le record du monde pour une femme amputée du marathon de New-York (3h24). Mais quelques mois plus tard elle réédite l’exploit à Chicago en 3h04.

Amy c’est aussi :

2009 elle remporte le Heartland 100 miles

2009 elle gagne les 24h de l’Arizona Road Racers Run en parcourant 209 km

2010 elle participe aux mondiaux 24h avec des personnes valides

2011 1ère femme amputée à terminer l’ultrafond Badwater (la course à pied la plus dure du monde)

Amy a réalisé de nombreux autres exploits… Cette liste montre la force, le courage et la motivation qu’elle a, elle souhaite montrer au monde entier que tout est possible avec de la volonté. 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Run & Smile

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

10 commentaires

Questions & Réponses Run & Smile

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok