21 signes qui montrent que tu es accro à la course à pied

21 signes qui montrent que tu es accro à la course à pied

Quand tu commences à courir, tu te dis que tu ne deviendras jamais accro. 

Et pourtant, sans t'en rendre compte, à chaque foulée, tu te rapproches un peu plus du jour où tes proches te diront "tu es accro !". La magie du running !

Alors comment reconnaître le phénomène ? On a dressé la liste des signes annonciateurs. 

  • Le lundi, tu as du mal à marcher car tu as fait un semi/une sortie longue la veille.

  • Tu as découvert des muscles inconnus qui te font bien souffrir après certaines courses où tu as un peu trop forcé. 

  • "Tu payes pour courir ?!". Tes proches s'insurgent du prix (parfois exhorbitant) du dossard à chaque fois que tu t'inscris à une course. 

  • Courir un semi-marathon ne te fait plus peur. Au contraire, tu es impatient d'accrocher un nouveau dossard ! 

  • Gagner une minute sur ton record personnel est une véritable victoire, aussi infime soit-elle pour les gens qui t'entourent.

  • Tu collectionnes les tee-shirts de finishers (et les médailles et les dossards...). 

  • Tu sais ce qu'est le syndrome de l'essuie glace, la periostite ou encore le syndrome du piriforme. Bon rétablissement si tu souffres actuellement de l'un des maux sur cette liste.

  • VMA, VO2Max, RP et autres acronymes n'ont plus de secret pour toi. 

  • Tu connais les distances exactes de certains lieux de ton quartier. "Le tour du parc ? 1,8 km !"

  • Il t'arrive de faire des aller-retour devant chez toi pour arrêter ta séance à 10km pile. Pas de 9,9 km qui tienne.

  • Tu as rejoint un club ou un groupe de runners avec qui tu vas courir plusieurs fois par semaine (parce que la course à pied est un sport collectif que l'on pratique ensemble !).

  • Tu fais plus souvent des machines de vêtements de sport que de vêtements de ville.

  • Les applis que tu utilises le plus sur ton smartphone ? Garmin Connect, Strava ou encore Runtastic. 

  • Tu déprimes ou tu deviens très irritable quand tu ne peux pas aller courir.

  • Tu as une playlist "sortie longue", une playlist "marathon", une playlist "motivation fractionné"... Bref, une playlist pour chaque type de course et d'entraînement. 

  • Tu as déjà mangé des pâtes à 5h00 du matin. Hors de question de déroger à la règle des féculents 3h avant la course.

  • Ton réveil sonne tôt le weekend. La grasse matinée ? Ca n'existe pas. 

  • Quand tu regardes la météo, la première chose qui te vient en tête, c'est la façon dont cela va affecter ton entraînement. 

  • Ton armoire déborde de vêtements de sport : tee-shirts techniques, shorts, vêtements de compression, tee-shirts de course, tenue de pluie, leggings...

  • La première chose que tu fais quand tu prépares tes vacances ? Repérer les parcours où aller courir !

  • Tu es devenu philosophe, tu te récites des mantras en course pour te motiver (et tu peux même t'inspirer de celles de Running Club sur Facebook) 

Vous vous reconnaissez dans plus de la moitié ? Alors, aucun doute : vous êtes accro ! Pas de panique, ce n'est pas grave, la course à pied est une bonne drogue ;)

 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Run & Smile

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

12 commentaires

Questions & Réponses Run & Smile

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok