Solidaire, il aide son concurrent en difficulté à passer la ligne d'arrivée

Solidaire, il aide son concurrent en difficulté à passer la ligne d'arrivée

Encore une fois, un coureur a fait preuve d'un fair-play exemplaire pour aider un de ses concurrents.

Ce samedi, lors du 10km de la course Beach to Beacon à Cape Elizabeth dans le Maine (USA), la ligne d’arrivée a été une nouvelle fois le théâtre d'une scène de solidarité entre coureurs. 

Alors qu’il avait réussi à creuser une certaine avance sur ses concurrents pour remporter le titre sur la division du Maine, le jeune Jesse Orach a commencé à se sentir mal à 400m de la ligne d’arrivée, victime d’une insolation.

A 100m de la ligne, son concurrent direct, Robert Gomez, a rapidement vu que les jambes de Jesse Orach n’arrivaient plus à le porter. Plutôt que de profiter de ce moment de faiblesse pour le doubler et remporter le titre, Gomez s’est arrêté pour l’aider.

Alors même qu’il essayait depuis 10 ans de remporter ce titre, et si proche du but, Gomez s’est sacrifié et a pratiquement porté Orach sur les 50 derniers mètres avant de le pousser pour qu’il passe la ligne devant lui, en première position.

Erigé comme un exemple de fair-play, Gomez a déclaré au journal local : « Ils m’ont mis sur un piédestal que je ne mérite pas vraiment. Ce qu’ils ont vu n’est qu’un exemple de la communauté de la course à pied. Ce n’est pas spécial. C’est juste ce que nous faisons. »

« Il a fait une meilleure course. Il s’est plus donné que moi. Je ne méritais pas de gagner. », a déclaré Gomez au journal local. « Cela ne me semblait pas correct de le dépasser et de gagner ».

Pour avoir donné ou reçu une assistance, les deux coureurs auraient pu être disqualifiés comme l’ont fait remarquer certains internautes, mais les organisateurs n’en ont jamais eu l’intention.

Jesse Orach est resté sans voix face à l’acte altruiste de son concurrent. Il va demander aux organisateurs à ce que les prix financiers de la première (1 000$) et de la seconde place (500$) soient répartis de façon égale.  

Ce jeudi 10 août, Gomez s'est vu remettre un trophée de "gagnant" par la fondatrice de la course, Joan Benoit Samuelson (championne olympique du marathon aux JO de Los Angeles en 1984). Habituellement offert aux meilleurs coureurs de chaque division, ce trophée récompense l'acte altruiste de Gomez.

« Dans la communauté du running, je sens que le sens de camaraderie vient avant l’esprit de compétition » a affirmé Robert Gomez. On ne peut que valider ces propos !

Crédit photo : John Ewing sur www.pressherald.com

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

J'aime Commenter

Plus d'Actualités Run & Smile

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

12 commentaires

Questions & Réponses Run & Smile

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok