Bien choisir sa collation avant d’aller courir

Bien choisir sa collation avant d’aller courir

Pour courir et être performant dans ce domaine, votre corps a besoin de certains nutriments qui peuvent influencer votre métabolisme, d’où l’importance de la qualité de ces derniers. 

Par ailleurs, pour être certain d’aller au bout d’une course, ne pas se blesser et éviter les crampes d’estomac, les vertiges et le manque d’énergie, un apport nutritionnel suffisant est fondamental. Et s’il est vitaminé, protéiné et énergétiques, c’est encore mieux !

 

Les nutriments à privilégier  

Il n’est pas évident de faire le choix des bons aliments à consommer avant une course. L’enjeu est de trouver un juste équilibre entre ceux qui apportent un gain d’énergie conséquent et ceux faciles à digérer.

Les glucides constituent la principale source d’énergie, d’où l’intérêt d’en consommer avant l’entrainement. Ces nutriments vont être stockés dans les muscles sous forme de glycogène et utilisés durant l’effort. Il est préférable d’opter pour des glucides à index glycémique bas, aussi appelés sucres « lents », qui vont mettre plus de temps à libérer l’énergie qu’ils procurent, et ainsi vous en donner pour plusieurs heures.

Les glucides doivent être accompagnés d’une petite source de lipides et de protéines pour être optimisés dans le cadre d’une collation pré-entrainement.

 

Les aliments à éviter 

Les aliments à forte teneur en fibres sont à éviter afin de ne pas souffrir de troubles digestifs, de ballonnements ou de sensations de lourdeur pendant l’entrainement.

On mettra donc de côté les fruits secs (comme les figues et les pruneaux), les dattes, la poire, le kiwi, etc.

 

Quelques idées ! 

La collation peut être prise entre 30 minutes et 1 heure avant le départ. Elle ne doit pas être trop copieuse et il est conseillé de prendre son temps pour bien la mâcher, afin de faciliter sa digestion. 

Voici quelques idées qui pourraient vous inspirer : 

  • Banane et poignée d’oléagineux
  • Pain complet et beurre de cacahuètes
  • Flocons d’avoine, fromage blanc, beurre d’amande et fruit
  • Muesli, lait écrémé et fruit
  • Smoothie protéiné
  • Barre énergétique
  • Energy balls

 

Attention à ne pas oublier non plus l'hydratation : le fait d’aller courir va demander à votre corps un besoin en liquide plus important. Il est nécessaire d’anticiper ce dernier et ainsi de boire régulièrement et de manière bien répartie tout au long de la journée, que ce soit avant, pendant ou après l’entrainement !

 

Bien évidemment, les généralités sont faites pour créer des contre-exemples !
Le plus important c'est d'apprendre à se connaître, savoir s'écouter, apprendre comment son corps réagit et de quoi il a besoin, et répondre à ses demandes, si on veut qu'il soit performant Wink 

Et vous, que mangez-vous avant vos entraînements de course à pied ? Partagez-nous vos idées et recettes de collation Laughing

 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Nutrition

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

10 commentaires

Questions & Réponses Nutrition

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

       

S'inscrire à la newsletter

OK
Abonnez-vous !
Actus, conseils, entraînements, histoires de runners…
Chaque mois, nous vous envoyons le meilleur du running directement dans votre boîte mail !
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription qui figure dans l'email que vous recevrez ou en nous contactant directement sur le site
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok