Test chaussures de Trail Cimalp 864 Drop Control

Par Géaime
Le 05/03/2019
Test chaussures de Trail Cimalp 864 Drop Control

Test des chaussures de trail Cimalp 864 Drop Control. 

Que sont les chaussures de trail 864 Drop Control selon la marque ? Pionner d'un nouveau concept "DROP CONTROL" imaginé avec le cabinet d'innovation lyonnais Spark Lab, CIMALP propose une nouvelle chaussure de trail qui permet aux sportifs d'évoluer vers une meilleure foulée, plus performante et moins traumatisante

Le concept 864 Drop Control : Cimalp réconcilie santé et performance. La marque française a ainsi créé le premier concept de chaussures à drop progressifs qui accompagne le coureur vers une foulée naturelle, performante et moins traumatisante

Pour les spécialistes : 

  • Semelles VIBRAM : accroche et durabilité certifiées 
  • Pare-pierres renforcé & ultra-résistant 
  • Tige en mesh respirant pour une aération optimale 
  • Construction tige seamless sans couture
  • Languette en lycra type "chausson" avec rangement lacets
  • Contrefort pour une stabilité optimale

Offre de lancement :  profitez de 30 € de remise avec le code RUNNINGCLUB864, sur les chaussures en pré-commande, et ce jusqu'au 31 mars 2019. Cliquez ici pour en profiter 


Le test, réalisé par Guy Moussu (@Geaime) : 

Bonjour à tous, je me présente : je suis une paire de chaussures de trail et je suis la nouvelle star de la marque CIMALP. Je suis très fière car c’est la première fois que cette marque fabrique et commercialise des chaussures pour le trail running.

Qui sont mes parents ? Cimalp est une marque française qui conçoit et fabrique des vêtements de randonnée, de montagne et de trail depuis 1964. C’est une marque innovante basée dans la Drome.

Lorsque je suis arrivée chez mon nouveau maître jeudi dernier, j’étais encore dans mon berceau : une boite en carton avec le nom de mes parents écrit dessus et du papier tout doux pour que je sois bien au chaud.

Mon maître a ouvert la boite et je suis apparue. En voyant son sourire, j’ai bien compris qu’il était content de me voir : il m’a sorti de ma boite et en m’examinant il m’a dit qu’il me trouvait très belle. Je suis contente, je crois qu’il a du goût !

Je suis de couleur noire avec des liserés rouges sur les lacets et les semelles, et l’intérieur des chaussures est rouge. J’ai un look sobre et classe, je ne fais pas dans le clinquant et le tape à l’œil avec des mélanges de couleurs improbables.

Malgré mon apparente simplicité, j’ai des accessoires : je dispose de 3 paires de semelles : jaune, orange et rouge correspondant à 3 niveaux d’amorti et de confort, du plus fin en jaune au plus épais en rouge.

Je possède des semelles Vibram avec des crampons qui semblent efficaces, de forme triangulaire comme le logo de Cimalp. Il y a des lignes de séparation qui rendent la semelle flexible.

Sur l’avant, j’ai un pare-pierre et un mesh renforcé sur le dessus.

Le mesh est aéré sur le dessus du pied et sur le côté mais il est doublé et renforcé à l’intérieur, il semble solide.

Mes lacets en tissu sont plats avec un système de laçage classique. Je dispose aussi d’un petit rabat qui permet de cacher le nœud et de le protéger. Le même type de système présent sur les Salomon.

La languette est d’un seul tenant, rattachée sur les côtés de la chaussure de façon à ce qu’elle ne glisse pas. Là aussi, le système est proche de celui de Salomon.

Au niveau du poids, j’ai gardé la ligne : je pèse 330 grammes en pointure 42, ce qui est conforme au poids de mes concurrentes d’autres marques, par exemple la Brooks Cascadia est aussi à 330 grammes.

Mon maître, très soucieux de mon bien être, m’a rapidement emmené me promener dans la nature. D’ailleurs je lui laisse la parole, il va vous dire ce qu’il pense de moi.

Lorsque j’ai enfilé ces chaussures, j’ai ressenti immédiatement leur confort, le pied est bien positionné et à l’aise, pourtant j’ai le pied plutôt large. Le chaussant est assez bas, la forme de la chaussure est bien adaptée pour les pieds plus fins. Le laçage est classique mais j’aurais aimé qu’il y ait un ou deux trous de plus pour resserrer et ajuster plus finement le serrage autour du talon.  

J’ai fait la première sortie dans la colline derrière chez moi à Cannes, sur des chemins empruntés par l’Urban Trail. Sur les parties goudronnées, même si ce n’est pas ce qu’on leur demande, elles ne semblent pas trop lourdes, ni trop rigides et permettent de courir presque comme des chaussures de route.

Sur les sentiers en terre, pas de souci les crampons permettent de se sentir en sécurité, pas de glissage ; sur les rochers même impression, l’accroche est impeccable ; dans les cailloux, leur épaisseur joue leur rôle, je ne les sens pas.

Avec ce type de confort, forcément, la rigidité semble moins importante. Cependant, lors de la pose au sol, le pied est parfaitement stable, dans l’axe.

Je fais une seconde sortie dans l’Estérel sur les sentiers pris par le Trail des Balcons d’Azur. Dans les passages en terre, en montée ou en descente, très glissants à cause de la sécheresse actuelle, les semelles accrochent bien et je me sens en sécurité. Je choisis des sentiers avec beaucoup de pierres et de rochers pour tester mes nouvelles amies. Comme je l’ai déjà constaté, les lignes qui séparent les semelles leur permettent de parfaitement s’adapter au terrain, ce qui me permet de me sentir bien accroché en montée et sécurisé en descente lorsque je pose les pieds. Cette adaptabilité des semelles ainsi que leur épaisseur permettent de ne pas sentir les cailloux de tailles petites ou moyennes. Encore une fois, j’apprécie vraiment le confort du chaussant.

Pour ce qui est de leur dynamisme, rien à redire sur ce type de sentier, j’ai ressenti l’énergie restituée et ma foulée était très dynamique bien que je ne sois pas dans une forme optimale ce jour-là.

En conclusion, j’ai pris beaucoup de plaisir à courir avec ces chaussures qui allient confort, souplesse, stabilité et dynamisme. Le fait de mettre 3 paires de semelles de 3 épaisseurs différentes est une bonne idée et permet à chacun de choisir son type d’amorti. Je mets juste un bémol pour le laçage et la forme de la chaussure autour du talon, mais peut-être est-ce dû à la forme de mes pieds…

Voilà, je le savais que j’étais presque parfaite, j’espère que mon nouveau maître va continuer à m’emmener me promener sur les sentiers !

 
Points positifs :
Les chaussures 864 Drop Control allient confort, souplesse, stabilité et dynamisme. Le fait de pouvoir choisir son type d'amorti est une très bonne idée.
- Look 5/5
- Confort 5/5
- Stabilité 4/5
- Amorti 4/5
- Robustesse 4/5
- Accroche des semelles 4/5
- Dynamisme 4/5
Points négatifs :
Amélioration possible sur le laçage et la forme de la chaussure autour du talon.
- Laçage 2/5
- Chaussant à l'arrière du pied 3/5
- Poids 3/5
Chaussures Cimalp 864 Drop Control
Testé le week-end du 2 & 3 mars 2019 :
- 1ère sortie sur les chemins de l'Urban Trail de Cannes
- 2nde sortie dans l’Estérel, sur les sentiers pris par le Trail des Balcons d’Azur
Caractéristiques :
- Semelles VIBRAM
- Pare-pierres renforcé
- Tige en mesh respirant
- Languette en lycra type "chausson" avec rangement lacets
Testé par Guy
Ses caractéristiques
1m74 / 63 kg
Ses objectifs
- Marathon d'Annecy en avril
- Trail des Templiers 80km
- Trail des Passerelles 65km
Ses records
3h37min sur Marathon
Note Globale

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

J'aime Commenter

Plus d'Tests Matériels

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

17 commentaires

Questions & Réponses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok