Bien choisir ses chaussures de running !

Bien choisir ses chaussures de running !

Avoir les bonnes chaussures, un élément à ne pas négliger en course à pied !

Si vous commencez la course à pied, investir dans une bonne paire de baskets est certainement le meilleur conseil que l'on pourra vous donner. Nous ne parlons pas d'acheter une paire excessivement chère, mais plutôt de choisir celle qui sera la plus adaptée à votre pratique, à votre foulée, à vous ! 

Mais une fois dans le rayon, il peut parfois être difficile de s'y retrouver face aux nombreux choix proposés, aux spécificités techniques, aux "technologies innovantes" proposées par les marques, aux types de foulées... Voici quelques éléments à prendre en compte pour bien choisir vos chaussures !

Pourquoi faire attention aux chaussures que l'on choisit ?

Avant toute chose, petit rappel ! Ca ne sera sûrement pas une surprise pour la plupart d'entre vous, mais une chaussure inadaptée peut déclencher des pathologies ! En modifiant vos appuis, les chaussures peuvent accentuer de mauvaises positions. Bien vous chausser vous garantira des performances optimales mais vous permettra également d'éviter des blessures.

Conseil n°1 : déterminez votre type de foulée

Votre type de foulée est un critère essentiel à prendre en compte lors de l'achat. Pour définir votre type de foulée, observez l'usure des semelles de vos vieilles paires de baskets ou rendez vous dans un magasin spécialisé (ils sont généralement équipés d'une machine permettant de déterminer votre foulée). 

Il existe 3 types de foulées : universelle, pronatrice et supinatrice. Si l'usure est davantage marquée à l'avant du pied, votre foulée est universelle. Une usure à l'intérieur du pied est synonyme de foulée pronatrice, alors qu'une usure sur l'extérieur du pied correspond à une foulée supinatrice.

Conseil n°2 : pour la pointure, prenez une taille au-dessus !

Votre pointure pour les chaussures de ville ne sera pas celle de vos chaussures de running ! Il est conseillé de prendre des baskets une à deux pointures au-dessus car en courant, le pied s'allonge et gonfle sous l'effet des chocs et de l'activité musculaire accrue.

Pour faire le test, enlevez la semelle de propreté présente dans les baskets, posez votre pied dessus en veillant à coller votre talon à l'arrière de la semelle. Vous devez avoir une marge de 2 cm environ à l'avant à partir de votre orteil le plus long (la largeur de votre index approximativement).

L'idéal est d'aller essayer vos chaussures en fin d'après-midi, vos pieds étant généralement gonflés au fil de la journée. 

Conseil n°3 : adaptez votre choix à votre surface d'entraînement

Cela semble évident mais la même paire de chaussures ne sera pas adaptée à une pratique sur bitume et une pratique traiL/sur chemins.

Privilégiez l'amorti si votre pratique se fait essentiellement sur route, pour préserver vos articulations des chocs sur ce terrain plus dur.

A l'inverse, si vous courez dans des chemins, préférez un bon maintien du pied associé à une semelle crantée (plus adhérente) pour mieux appréhender les surfaces accidentées et parfois glissantes. 

Conseil n°4 : faites attention à la stabilité !

C'est l'un des points les plus primordiaux : si l'amorti n'est pas couplé à un bon maintien, la chaussure ne sera pas bonne. Le but de la chaussure est aussi de limiter les mauvaises positions de cheville en conservant un axe le plus neutre possible pendnat la course. Le contrefort arrière doit être rigide (il ne se déforme pas si vous le pressez fortement). Le contrefort médian de la semelle ne doit pas se tordre lorsque vous exercez une vrille. Ce doit également être le cas jusque sous l'avant du pied. La vrille doit se faire le plus à l'avant du pied, et loin du centre de la chaussure. 

Privilégiez des chaussures à axe droit, car si l'axe est courbe, le vide présent sous la voûte plantaire interne pourrait favoriser une désaxation de la foulée. Plus la semelle est en contact avec le sol, plus vos chaussures seront stables !

Conseil n°5 : pensez à vos besoins personnels ! 

Les pieds sont tous différents. Drop important ou faible ? Besoin de dynamisme ou de souplesse au niveau de l'amorti ? Une fois les critères précédents pris en compte, pensez à votre confort et à votre ressenti. 

Dernier conseil : privilégiez le confort et non l'esthétique ! Evitez les chaussures avec des trous/évidements dans les semelles par exemple, qui peuvent être source d'instabilité. 

Finalement, le conseil le plus important que l'on peut vous donner : faites-vous conseiller ! Allez dans une boutique spécialisée dans le running et demandez conseil aux vendeurs. Ils sauront vous orienter vers la paire qui pourra vous accompagner pendant de longs kilomètres !

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Matériel

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

10 commentaires

Questions & Réponses Matériel

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok