Aperun Salomon à Cannes et test des Sonic RA Pro le 19/07/2018

Aperun Salomon à Cannes et test des Sonic RA Pro le 19/07/2018

Aperun Salomon à Cannes et test des Sonic RA Pro, le 19/07/2018

Je suis inscrit depuis plusieurs mois à l’Aperun Salomon, la tournée 2018 du 10 avril au 18 octobre qui passe par 17 villes en France et 4 en Belgique. J’ai choisi Cannes, bien entendu. Il y avait 4 rendez-vous, les 16, 17, 18 et 19 juillet derniers.

Pour ceux qui le souhaitent, il reste des dates jusqu’en octobre pour Dijon, Lille, Reims et Strasbourg. Les inscriptions se font sur http://aperun.salomon.com.

Le rendez-vous est fixé dans une nouvelle boulangerie en bord de mer. Je vous laisse imaginer le décalage : une boulangerie/patisserie avec la moitié du magasin installé en stand d’essayage de runnings.

Et le second décalage : le 19 juillet, en pleine saison touristique, en bord de mer, juste derrière la plage, des dizaines de personnes qui ne viennent pas se baigner mais se rassemblent pour aller courir !

Beaucoup d’estivants se sont posés des questions en voyant passer un groupe d’une soixantaine de coureurs de tous les âges et de tous les niveaux, tous vêtus du tee-shirt bleu ! Certains nous ont crié "Allez les Bleus !" visiblement pas encore remis de la Coupe du Monde de foot !

Le rendez-vous organisé par Salomon est organisé par Jérome Sordello. Vous le connaissez, c’est le coureur journaliste qui écrit des articles dans Jogging International et qui a écrit le livre "La bible du running". C’est aussi un Cannois et il a préparé un beau petit parcours urbain. Ci-dessous, le briefing de présentation des chaussures et du parcours.

Le principe est de tester la nouvelle gamme de chaussures de route Salomon Sonic RA. Pour ma part, j’ai pris les Sonic RA Pro.

La nouvelle gamme se décline en 3 chaussures différentes :

- Sonic RA Pro : différence arrière/avant : 24mm/18mm, drop : 6mm, poids : 220g

- Sonic RA : différence arrière/avant : 28mm/20mm,  drop : 8mm, poids : 235g

- Sonic RA Max : différence arrière/avant : 30mm/20mm, drop : 10mm, poids : 250g

La Sonic RA Pro est la plus "agressive" des 3. Elle se compare un peu aux derniers modèles que j’ai testé récemment : la Mizuno Wave Shadow et la Saucony Ride.

Chaque paire empruntée pour la sortie est équipée d’une puce qui est enregistrée sur un ordinateur avec notre nom. Moyennant quoi, on nous donne un tee-shirt bleu ciel "Aperun Salomon" pour bien faire la promotion en ville lorsque l’on va courir. 

C’est une chaussure à réserver pour des sorties courtes et dynamiques et en compétition jusqu’au semi-marathon et même au marathon pour les coureurs qui veulent être dynamiques sur les 42,195km.

Du point de vue technique : il y a moins de rembourrage, par contre ils ont placé 3 petits coussinets au niveau de la cheville qui assurent le confort et évitent les ampoules à ce niveau.

Les matériaux utilisés réussissent à allier amorti et dynamisme. La semelle est séparée en 2, avec un sillon au centre qui sépare la semelle en 2 parties pour plus de dynamisme et assure plus d’adhérence et de souplesse. 

Le drop est de 6mm.

Du point de vue pratique : lorsque je les enfile, je retrouve le chaussant plutôt confortable, assez étroit sur le coup de pied et large pour les orteils. Le mesh est fin et aéré, d’une seule pièce sans couture de l’avant à l’arrière de la chaussure.  

La chaussure est donnée pour 235g en pointure 42. Elles sont légères et se font vite oublier.

Le système de laçage est classique, ce n’est pas le fameux système Salomon comme sur les chaussures de trail. Les lacets tiennent bien, pas de détachement intempestif. Par contre, j’ai dû revenir sur le laçage pour ajuster le serrage au niveau du coup de pied.

Nous avons effectué une séance de 9 km environ, dans les rues de Cannes et du Cannet avec pas mal de montées et de descentes, avec des escaliers et des passages étroits sur des sols variés.  

Mon ressenti en fin de séance est le suivant : comme je l’ai déjà précisé, ce sont des chaussures qui se font oublier, donc confortables et qui s’adaptent bien au terrain. L’amorti est présent mais reste limité pour ne pas perturber le dynamisme. Le dessous de la semelle s’adapte bien au terrain et je n’ai ressenti aucun problème d’accroche.

Je retrouve encore des sensations comparables à celles de la Saucony Freedom et la Mizuno Wave Shadow avec moins de confort que la Mizuno et moins de dynamisme que la Saucony. Par contre, pour être positif, je dirais plus de confort que la Saucony et plus de dynamisme que la Mizuno !

Le prix conseillé pour ces chaussures est de 140 €. C’est bien dans la gamme de prix des chaussures équivalentes.

Au niveau des coloris, elles sont en jaune vif ou en bleu clair. Ce sont les couleurs tendances actuellement on dirait ! 

Ce sont donc d’excellentes chaussures que je conseillerai vraiment pour toutes les distances courses ou entrainements, sur route jusqu’au marathon et pour des coureurs légers.

Conclusion

Points positifs : le dynamisme et le confort du chaussant et du mesh, la légèreté, l’accroche et la souplesse des semelles, la capacité à se faire oublier.

Points négatifs : sur une sortie aussi courte, je n’en ai pas vu du point de vue technique. 

Note attribuée sur 5 : 4,5

La sortie s’est faite sur un rythme tranquille, avec des passages devant des fontaines pour que tout le monde puisse boire et attendre les derniers. Le retour s’est effectué avec un passage sur les marches du palais des festivals, on n’a pas pu éviter le cliché de Cannes… Personnellement je préfère largement Le Suquet et la vieille ville.

A l’arrivée à la boulangerie, nous avons, bien entendu, rendu les chaussures. Il y avait une petite collation offerte, avec une boisson et 2 petits éclairs, un salé et un au chocolat. Pour les "nombreux" cadeaux annoncés dans la publicité Salomon, il y avait une carte de réduction 15% pour l’achat d’une paire de Salomon de la nouvelle collection.

En conclusion, je dirais que c’était une cession de course très sympa en ville avec beaucoup de monde, des échanges et la possibilité de tester des nouvelles runnings. Par contre, il faut bien être conscient qu’il s’agit d’une action purement commerciale. Les coureurs défilent dans les rues avec le tee-shirt Salomon, c’est juste une version moderne des hommes-sandwiches.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Matériel

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

7 commentaires

Questions & Réponses Matériel

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok