Mon test de la Spiruline

Mon test de la Spiruline

En tant que coureur régulier, j’ai comme beaucoup d’entre vous, entendu parler de la Spiruline. Comme beaucoup, je n’ai jamais eu l’occasion d’en goûter et je n’ai jamais sauté le pas pour en acheter, principalement par méconnaissance de la Spiruline.

Grâce au laboratoire Phytolise ainsi qu’au site communautaire Running Club, j’ai eu l’occasion de tester cette algue qui est très prometteuse.

Merci, de m’avoir permis de découvrir la Spiruline. Je vous délivre mon impression dans ces quelques lignes.

Tout d’abord, lorsque j’ai été informé que j’allai faire une cure, je me suis renseigné sur la Spiruline car mes connaissances étaient vraiment très limitées sur ce produit. J’ai donc lu beaucoup d’articles, regardé des vidéos et recherché des informations. Je ne voulais pas absorber ce « complément alimentaire* » à l’aveugle, sans en savoir plus.

Qu’est ce que la Spiruline ?

C’est tout simplement une algue microscopique en forme de spirale (l’Arthrospira Platensis) qui est présente depuis l’origine des temps. Les Aztèques sont les premiers à l’avoir cultivé car ils avaient compris ses bienfaits et l’utilisaient comme aliment et non comme un complément alimentaire*. Dans d’autres parties du monde, cette algue est bien plus utilisée qu’en France qui s’y intéresse seulement depuis 15 à 20 ans. Dans les pays du tiers monde, elle est utilisée pour lutter contre la malnutrition. En raison de ses très nombreuses propriétés, elle apporte énormément à l’organisme.

microscope

*Complément alimentaire ou aliment ?

Il y a beaucoup de discussions à propos de la définition de la Spiruline. Est-ce un « complément alimentaire » ou un « aliment » ?

En effet, la spiruline est tellement riche dans sa composition, qu’elle peut être un aliment à part entière. Mais dans les pays développés, nous avons un choix important et varié de nourriture pouvant apporter à notre organisme, cedont il a besoin. La plupart des consommateurs de spiruline l’utilisent, peut-être à tort, comme un complément alimentaire pris ponctuellement par les sportifs, pour pallier à une carence, ou plus régulièrement par les végétariens pour leur apporter de la protéine.

Les origines et la culture de la Spiruline.

La spiruline pousse naturellement dans des lacs d’eau salée des pays chauds, comme le Tchad, l’Amérique du sud, …

En France, elle est cultivée artisanalement dans des bassins d’eau salée où la température est maintenue entre 30° et 38°. Elle est récoltée manuellement, égouttée et séchée lentement puis ensuite conditionnée pour la vente.

La composition de la Spiruline ?

La spiruline est un concentré d'énergie et une inépuisable source de protéines végétales, de minéraux, de vitamines et d'acides gras essentiels. Puissant antioxydant, elle renforce les défenses immunitaires de l'organisme.

La spiruline est faible en Calorie et elle est très riche :

En protéines assimilables d’origine végétale (60 à 70%)

En acides gras essentiels : Oméga 6

En Vitamines : A (béta-carotène), B1, B2, B3, B6, B7, B8, B12, D, E, K

En minéraux (macro-éléments et oligo-éléments ) : Calcium, magnésiums, phosphore, potassium, sodium, chrome, fer, sélénium, …

En chlorophylle

Sous quelle forme la trouve t’on ?

En gélules à avaler,

En comprimés à avaler,

En poudre à diluer, dans un jus de fruit, …

En paillettes à mélanger, dans un yaourt, un gâteau, …

 

sortes de spirulines

Quelle Spiruline choisir ?

Bien entendu, comme pour tous les produits, il y a différentes qualités de Spiruline. Nous avons la chance, en France, d’avoir de petits producteurs qui cultivent la spiruline de manière écologique. C’est le cas de la Spiruline du laboratoire Phytolise qui a la certification du label Naturland.

On peut dire de la Spiruline Française que c’est un produit artisanal de haute qualité élaboré à partir de souche naturelle de spiruline, non OGM, cultivée sans pesticide, herbicide, insecticide, fongicide. La spiruline pousse sous serre à l’abri des diverses pollutions aériennes. La biomasse est égouttée, pressée et séchée à basse température. L’atomisation et l’irradiation n’existe pas en France. Les paillettes issues de ce procédé révèlent une spiruline douce et unique.

Un produit local pour une consommation responsable !

*source : La commission « spiruline écologique » pour la Fédération des Spiruliniers Français.

Les spirulines d’importation en provenance généralement de Chine ou d’inde sont cultivées en grandes quantités au détriment de la qualité. Elles ne sont pas cultivées en respect des normes de qualité française et surtout le séchage de la spiruline est bien souvent accéléré par des fortes températures pour un gain de productivité causant ainsi une perte de ses propriétés.  Il se peut aussi qu’elle soit coupée avec une autre algue n’ayant pas les propriétés de la spiruline.

Mon test de la Spiruline

Mi-octobre, soit un mois avant mon marathon de New York,  j’ai reçu 4 sachets de 120 cachets (soit 480) de la part du laboratoire Phytolise.

Concernant la posologie, elle est généralement à 2 comprimés/jour pour une cure normale, et passe à 6 comprimés par jour pour les sportifs qui préparent un événement.

Afin de vérifier que mon organisme assimilait bien la spiruline et que je n’ai pas des effets indésirables, j’ai commencé par prendre 1 cachet de 500mg par repas soit 3 par jour. Au bout d’une semaine, n’ayant pas de souci particulier, j’ai décidé de passer à 6 comprimés par jour soit 2 par repas.

Le 23 octobre, j’ai couru une petite course de 5 km, bien que le but n’était pas faire un chrono mais plutôt de courir entre amis, j’ai pu accélérer sur la fin du parcours sans aucun soucis.

Le 2 novembre, j’ai arrêté ma prise de spiruline en raison de mon départ aux Etats-Unis. Car je ne voulais pas transporter dans mes bagages des cachets verts au risque d’avoir un questionnement à la douane Américaine.

Du 2 au 5 novembre, je marche énormément en visitant New York.

Le 5 novembre, je participe à la course de 5 km des Nations Unies. Sans forcer, en raison du marathon du lendemain,  je termine en 30 minutes.

Le 6 novembre, c’est le jour du marathon que je cours avec un ami, sans aucune recherche de chrono, mais plutôt de profiter de l’ambiance de ce marathon mythique.

Je ne viendrais pas affirmer que la spiruline a eu un effet, car je ne suis pas médecin, mais ce que je peux dire c’est que je n’ai eu aucune courbature, le lendemain du marathon. J’ai continué à faire mes visites dans New York, toujours en marchant énormément jusqu’au 8 novembre. Je n’ai pas ressenti de grosse fatigue. 

Ne voulant pas rester sur ce seul ressenti, j’ai repris la cure de Spiruline à mon retour. J’ai couru un trail de nuit le samedi 26 novembre. Le parcours était très accidenté et assez difficile d’autant plus que je l’effectuais avec mon association Loir’Espoir Athlé où nous emmenions Baptiste et Julien sur des Joëlettes. Une nouvelle fois, la récupération a été très rapide, sans vraiment de courbatures d’après course.

Le 4 décembre, je me suis engagé sur le marathon en relais de Sully sur Loire au profit du Téléthon. J’ai couru le premier semi-marathon puis les 2 derniers km, en accompagnant Amandine et Alan sur une Joëlette.

Le lendemain, j’ai ressenti quelques courbatures qui ont duré à peine deux jours. La récupération a été, me semble-t-il, plus rapide que pour mes marathons précédents.

Mon constat et avis personnel sur la Spiruline

Je n’ai eu aucun désagrément ou effet indésirable.

J’ai eu une meilleure récupération d’après course sur les 4 épreuves courues durant la cure.

Il est difficile de confirmer si oui ou non, la spiruline est uniquement à l’origine des bienfaits que j’ai ressenti, notamment sur la récupération. Je n’ai pas changé mon mode d’entrainement d’avant course car je n’ai reçu la spiruline qu’un mois avant mon objectif 2016.

Je ne me connais pas de carence, donc je ne vois pas l’utilité pour moi de prendre de la spiruline régulièrement, dans l’objectif de pallier un manque particulier.

En tant que sportif, je pense donc que c’est un complément alimentaire* qu’il est intéressant de prendre lors de la préparation d’une épreuve.

Je vais faire une pause, sur la prise de la spiruline et je recommencerai une cure sur un prochain objectif 2017. Je ne manquerai pas de venir vous en parler.

Où trouver de la spiruline ?

Beaucoup de petits producteurs Français sont présents sur le Web. La Spiruline que j’ai testée est disponible sur le site du laboratoire Phytolise : https://www.phytolise.fr/ où vous pourrez avoir plus d’infos sur ce produit.

Voici  également leur page facebook : https://www.facebook.com/phytolise

Quel est le coût de la spiruline ?

J’ai comparé plusieurs sites Français de vente de spiruline artisanale. Les prix sont variés suivant si l'on choisit les cachets, la poudre, les paillettes ou les gélules.

Il faut compter de 14,90 à 16 € pour 100 gr de paillettes, de 17 à 20 € pour 100 gr de cachets, de 14 à 17 € pour 100 gr de poudre. La spiruline sous forme de gélule est très peu vendue.

Bibliographie :

Beaucoup de livres parlent de la spiruline. En voici 3 qui font référence :

Merci d'avoir pris le temps de me lire.

Ericand

 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

J'aime Commenter

Plus d'Tests Matériels

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

36 commentaires

Questions & Réponses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok