Test de l'Ice Bag de Zamst

Test de l'Ice Bag de Zamst

Se soigner ou permettre à récupérer par le froid a le vent en poupe. Vous avez tous en tête l’image de ces rugbymen lors de la dernière coupe du monde rugby à XV qui plongent leurs corps dans des poubelles remplies de glace et d’eau gelée.

Sans aller jusqu’à cette extrême, utiliser le froid pour soigner des petits bobos, je pense, à des coups reçus ou une entorse de la cheville par exemple, ou bien pour récupérer après un entrainement ou compétition très traumatisant, peut s’avérer utile pour des coureurs à pied. On parle d’appliquer le protocole R.I.C.E (ou grec pour nous francophone) : Repos (vous ne pouvez le faire durant votre activité physique), glaçage, compression et élévation.

Mais mettre de la glace sur ses muscles est souvent fait à l’arrache et de manière très très amateur : si vous comme moi, vous mettez les glaçons dans une serviette ou dans une poche plastique, ou si vous prenez des glaçons dans un gant de toilette, sachez que j’ai trouvé beaucoup mieux. Surtout comme moi, vous ne voulez pas plonger dans une bassine ou un seau de glaçons... Et c’est ce test que je vous propose : Ice Bag de Zamst.

Sachez tout d’abord, que les bombes de froid, ou les compresses, ou les gels de froid, n’ont qu’une action superficielle, mais n’agissent pas en profondeur. Pour que cette opération soit bénéfique et efficace, elle doit durer au moins 20 minutes pour engourdir les muscles.

Sans connaître le protocole RICE, j’appliquais déjà le glaçage régulièrement quand je jouais au rugby et après, j’ai continué lorsque j’ai commencé la course à pied. J’ai essayé de nombreux moyens :

  • La poche de glace que l’on met au congélateur : Pour éviter de bruler la peau, vous devez l’envelopper dans une serviette et puis la poser sur vos muscles. Ce n’est pas très pratique selon l’épaisseur et la longueur de votre serviette. Vous devez mouiller pour assurer la transmission du froid. Autre problème, vous devez avoir la poche de glace et le congélateur à proximité, ce qui n’est pas possible lorsque vous êtes en déplacement.

  • Les glaçons dans une poche plastique, ou une serviette ou un gant de toilette : Là aussi, ce n’est pas facile pour l’appliquer aisément. Ça glisse, ça coule dès les premières fontes de la glace, ça ne tient pas en place. Bref vogue la galère !

  • Les bombes de froid ou les pommades / gels froids : Nous l’avons vu plus haut, cela a un effet placebo, mais c’est inefficace.

J’ai alors regardé du côté des marques spécialisées dans ce domaine et il y a quelques mois, je suis tombé et j’ai acheté la poche Ice bag de Zamst.

Zamst-ice-bag-3

Le vrai test de la poche à glaçon Ice Bag de Zamst :

Elle existe en plusieurs diamètres : S avec un diamètre de 15 centimètres, M avec diamètre de 23 centimètres et L avec un diamètre de 36 centimètres.

Cette poche de glace se présente sous la forme d’une poche en matière synthétique et d’un bouchon plastique estampillé du logo de la marque.

La poche est douce au toucher, ce qui est agréable lorsque vous l’appliquez sur vos muscles. Cela n’accroche pas la peau, vous pouvez même l’utiliser en massage en effectuant des mouvements circulaires.

Son utilisation est très simple : vous mettez des glaçons dans la poche, vous rajoutez de l’eau froide pour aider à la transmission du froid (vous pouvez aussi mouiller l’extérieur de la poche) et vous verrouillez l’ouverture avec le bouchon.

Zamst-ice-bag-2

Vous pouvez aussi utiliser cette poche avec de l’eau chaude.

J’ai donc essayé cette poche sur plusieurs endroits : genoux, chevilles, cuisses, mollets... Que cela soit en position fixe ou en massage circulaire.

Cela fonctionne parfaitement : on sent bien le froid sur la peau sans que cette dernière ne brule sous l’effet prolongé du froid. Si vous l’appliquez en massage, elle se tient bien dans la main, sa manipulation est facile.

Le petit bémol que j’émettrais est son maintien en position fixe. Selon l’endroit, il n’est pas évident de le faire, vous pouvez être obligé d’utiliser un ustensile extérieur comme une serviette pour réussir le maintien.

Zamst-ice-bag

D’ailleurs, Zamst a résolu ce léger défaut en proposant un système de poche de glace intégré dans un tissu qui permet de bloquer et de compresser la poche sur une zone définie. Je sens que je vais m’en procurer une, cela me facilitera la vie et me permettra d’écrire un nouvel article héhéhé...

Et vous, utilisez-vous le froid pour votre récupération ou juste lorsque vous vous blessez ?

Dites-moi dans les commentaires votre avis sur ce type de traitement, je vous attends.

PS : Si vous désirez en savoir plus sur le protocole RICE, je vous invite à lire un article que j’ai rédigé sur mon blog Testeurs Outdoor.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Matériel

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

31 commentaires

Questions & Réponses Matériel

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok