J’ai fini un Ironman… au fond de mon lit

Par apoboss
Le 13/11/2017
J’ai fini un Ironman… au fond de mon lit

Quand Chloé m’a proposé de faire une chronique sur un livre traitant du triathlon, je n’étais pas sûr d’être la « cible » idéale. Mais à la lecture du résumé, je me suis dit que ça pourrait être amusant.

En effet, « Un triathlon dont vous êtes le héros » s’adresse presque à tout le monde, même s’il faut bien l’avouer, certains termes sont spécifiques au sport, voire au triathlon.

Sur le principe, nous sommes dans la forme des livres dont vous êtes le héros, c’est-à-dire qu’à chaque paragraphe (il y en a plus de 500 même si on en lit qu’une petite quarantaine), vous êtes invités à faire un choix dont dépendra la suite de votre histoire (ou triathlon dans le cas actuel).

Je suis donc parti dans cette aventure, espérant arriver à finir mon premier Ironman.

On entre très rapidement dans le vif du sujet avec l’avant-course (et notamment les préoccupations de chaque sportif avant une compétition, à savoir, faut-il aller aux WC ?). Les paragraphes sont assez courts et on bouge assez souvent dans le livre. C’est assez déroutant au début mais on prend vite le rythme. Pour ma part (et je pense que ce serait un peu la même chose dans la réalité), je galère un peu avec la natation mais j’arrive à aller jusqu’à la transition vélo. Là, hormis un souci de ravitaillement, je continue aussi. Transition vers la course à pied pas facile mais je pars pour le marathon. Au final, une place dans le peloton de fin pour ce premier Ironman mais je suis finisher (oui, sur le papier).

C’est assez prenant comme livre et à chaque fois, on se demande vraiment quel choix faire. Certains semblent logiques mais pas forcément avec ce qu’on ferait vraiment. J’ai vraiment essayé de jouer le jeu en ne choisissant que les pistes que j’aurais suivies en situation réelle. En fin de livre, un tableau permet de noter ses temps et place à chaque lecture. Il y a 30 fins possibles mais aussi 60 formes d’abandon et de disqualification.

Je vais d’ailleurs le relire mais j’attends un peu pour ne pas être trop influencé par les choix faits la première fois. On verra si je m’améliore. C’est d’ailleurs aussi l’intérêt de ce genre de livre, à chaque fois, l’histoire peut être différente. En terme de temps de lecture, c’est assez rapide (moins long qu’un triathlon), en 1h/1h30, c’est lu mais on peut y retourner plusieurs fois.

C’est un très bon livre détente, et une fois passé le fait de sauter d’une page à une autre assez souvent, on se prend vraiment à essayer de performer. Et il y a un bon nombre de situations où chacun se retrouvera. 

Et au final, je dois avouer que du fond de mon lit, j’ai trouvé qu’un Ironman, ce n’était pas si difficile à faire… Merci Chloé et RC pour cette découverte !

« Un triathlon dont vous êtes le héros » - Valtrés – 256 pages – 13€ environ

Note Globale

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

J'aime Commenter

Plus d'Tests Librairie

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

9 commentaires

Questions & Réponses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok