J'ai lu "Marathon Woman" de Kathrine Switzer

J'ai lu "Marathon Woman" de Kathrine Switzer

Et... ce n'est pas un livre ordinaire !

En effet, chaque fois que je me mettais à le lire, une petite voix me soufflait "Va courir, va courir" ! Et c'est évidemment ce que je faisais, sautant dans mes runnings, boostée par les lignes que je venais de parcourir (Pars courir... haha !!!)

J'ai entendu parler pour la première fois en décembre l'an dernier de son auteure, Kathrin Switzer. Mon amie Christine avec qui j'ai couru le marathon du Médoc en 2013, et celui de BIG Sur en Californie, l'année d'avant, m'annonçait sa participation au marathon de Boston 2017, au sein de la team 261 Fearless, créée par Kathrine Switzer. Pour le 50ème anniversaire de sa première participation au marathon de Boston (en 1967 avec le dossard 261) Kathrine allait recourir le marathon de Boston avec le même n° de dossard hautement symbolique!

Comme je savais qu'elle allait rencontrer cette grande dame du marathon grâce à qui, les femmes peuvent maintenant participer à des marathons sans se poser aucune question, (si ce n'est celle de s'être entraînées !), je lui ai demandé de lui faire dédicacer son livre à mon intention.

Une fois que Christine a couru ce marathon hors du commun aux côtés de nombreuses femmes de la 261 Fearless Team, et de Kathrine Switzer qui a d'ailleurs symboliquement rendu son dossard à l'issue de sa course, elle a eu la gentillesse de m'envoyer ensuite le précieux livre. Kathrine avait été touchée de sa requête de dédicace pour une amie.

Comme l'ouvrage était très volumineux (402 pages) et en anglais, ma lecture a duré un peu plus longtemps que d'habitude, mais j'ai ainsi pu mieux la savourer! L'histoire de cette pionnière de la course à pied féminine m'a emballée! Elle raconte comment après s'être entraînée comme une forcenée (son entraîneur de l'époque voulait qu'elle montre qu'elle était capable de courir la distance marathon avant de la faire participer au marathon de Boston en 1967), elle participe enfin à la course qu'elle termine en 4  heures 20, après bien des péripéties que tout le monde connait pour avoir vu les images.  Elle raconte dans un style très enjoué et très agréable à lire toute sa lutte pour se faire une place dans le marathon (elle y réussit plutôt bien d'ailleurs en réalisant 8 ans plus tard le chrono de 2h 51min 37 sec) , et surtout tout son cheminement pour arriver à faire accepter le marathon féminin comme discipline olympique (aux JO de Los Angeles 1984).

C'est une femme exceptionnelle qui a révolutionné le sport en permettant aux femmes d'accéder à la course à pied. Son livre m'a emballée et je suis sûre que lorsque je serai en train de courir un prochain marathon, si jamais j'ai un coup de blues, je repenserai à son histoire !

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Librairie

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

9 commentaires

Questions & Réponses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

    
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok