Mon expérience sur le Duo Trail d'Isola 2000 – 25/07/2020

Mon expérience sur le Duo Trail d'Isola 2000 – 25/07/2020

Duo Trail d'Isola 2000 – 25/07/2020

 Le manque de course est trop fort, je ne résiste pas à la tentation de m'inscrire sur une épreuve. Mon ami Laurent accepte le défi et nous voilà inscrits pour cette épreuve qui se court par équipe de 2 (2 hommes, 2 femmes et mixte).

Elle se déroule dans la station d'Isola 2000 dans les Alpes-Maritimes. D'après les organisateurs, c'est le plus haut trail de France : départ à 2 000 m d'altitude pour monter jusqu'à 2 603 m. Le parcours fait 22 km et le dénivelé cumulé est de 1 200 m environ.

Duo trail Isola 2000 - profil du parcours

Le parcours est en boucle sur les sommets autour de la station et le profil fait mal aux jambes déjà en le regardant !

Lorsque j'arrive à la station le samedi matin vers 8h30, la température est de 10 degrés ! C'est un sacré choc thermique car hier en bord de mer le thermomètre affichait plus de 30 degrés !

Je retrouve mon équipier au retrait des dossards. Tous les organisateurs et bénévoles portent un masque et les coureurs également pour retirer leur dossard, même si c'est en extérieur. Les mesures de distanciation sont bien respectées également.

Duo trail Isola 2000 - debut de course

Après une petite reconnaissance sur le premier kilomètre pour chauffer les muscles et habituer le cardio, nous nous plaçons sous l'arche de départ pour le briefing. Compte-tenu de l'altitude, chaque participant doit avoir le matériel requis (couverture de survie, téléphone portable, poche à eau, nourriture). L'organisateur signale que le matériel sera vérifié sur le parcours et en cas de manquement, l'équipe sera disqualifiée. Il y a environ 300 participants sur les 2 épreuves 22 km et 9 km.

Duo trail Isola 2000 - equipe

A 9h30 précises, le départ du 22 km est donné de façon très sympathique, sans stress ni cérémonie, c'est très bien.

Nous sommes tout de suite dans le vif du sujet car la piste, large, monte droit dans la pente (c'est une piste de ski). Nous essayons de bien nous placer, mais les équipes semblent bien préparées et le niveau est relevé, il y a aussi beaucoup de coureurs italiens.

Mon cardio est bien relevé lui aussi ! Au dessus de 2 000 m, ma vieille machinerie des années 60 monte vite dans les tours et a du mal à trouver son rythme, mais j'arrive à suivre mon partenaire. Il va bien falloir s'habituer car il y a 5 km de montée non stop d'entrée !

Après environ 1 km, lorsque l'écrémage est fait dans les coureurs, nous entamons un single dans les rochers et la végétation d'altitude. C'est mon tour de passer devant et de faire le rythme. Le sentier est assez technique avec de gros rochers jusqu'à un premier col à 2 300 m.

Duo trail Isola 2000 - trail

C'est le lieu du premier ravitaillement, mais nous poursuivons avec l'ascension du premier sommet, la tête Mercière à 2 491 m. Nous marchons car la montée est très raide sur la terre et l'herbe. Nous nous faisons doubler par une équipe mixte, le monsieur devant et la dame juste derrière attachée à lui par une corde.

Au sommet, la vue magnifique, sur la station en contrebas et sur les sommets alentours. Mais nous ne nous attardons pas et attaquons la descente très technique dans un tout petit single avec des virages très serrés, avec plein de cailloux et d'éboulis, un petit enfer pour moi en termes de concentration pour ne pas perdre trop de temps sur mon équipier et ne pas prendre trop de risques.

On accède ensuite à une large piste plus ou moins plate qui permet de courir plus vite.

Après une grande descente sur une piste de ski, c'est reparti pour 4 km de montée. D'abord tout droit dans la piste puis par un single dans les éboulis. On passe à côté d'une carcasse de chamois (il ne reste que les os) et de quelques névés.

Le parcours fait le tour d'une cirque rocheux avant de monter vers la cime de Sistron, point culminant d'Isola à 2 603 m. Le parcours est vertigineux, en crête avec un paysage à couper le souffle tout autour. Le vent d'altitude fait redescendre la température mais avec les efforts c'est même agréable.

Duo trail Isola 2000 - parcours

Duo trail Isola 2000 - parcours crete

Duo trail Isola 2000 - panorama

Duo trail Isola 2000 - vue montagne

Duo trail Isola 2000 - vue du sommet

Duo trail Isola 2000 - participants

Duo trail Isola 2000 - participant

Duo trail Isola 2000 - sommet montagne

Duo trail Isola 2000 - geaime

Duo trail Isola 2000 - sommet

Duo trail Isola 2000 - duo participants

La descente est très très technique, sans trop de chemin tracé, juste dans les rochers et les éboulis !

Le répit est de courte durée, c'est reparti pour l'ascension de la cime de Merlier à 2 575 m. Je ne décris plus le panorama car je n'ai plus d'adjectif à ma disposition mais c'est du 360 degrés !

La descente est plus facile sur un peu plus de 1 km et on atteint le 15e km de course pour remonter en lacet dans l'alpage très raide, vers la cime de Méné à 2 477m. Nous croisons des restes de barbelés et de fortifications, en effet c'était une zone frontalière pendant la guerre.

La descente est plus facile techniquement mais néanmoins très raide directement dans la pente puis sur une piste en cailloux. Mon camarade descend très bien mais moi, j'ai un peu de mal à le suivre aussi vite et mes jambes commencent à devenir plus raides !

Finalement nous atteignons une piste dans la forêt de mélèzes qui va nous conduire vers l'arrivée avec 3 km à peu près plats.

Nous avançons le plus vite possible, c'est à dire à la vitesse maximale que je peux atteindre après 19 km déjà à bloc ! Mon équipier m'encourage et nous en terminons sous l'arche d'arrivée en 3h00 mn.

Nous sommes très satisfaits de notre chrono.

Le ravitaillement à l'arrivée est assez simple, il y a une bière offerte, un gros bidon d'eau pour remplir son gobelet et un plat de pâtes pour chaque concurrent.

Nous prenons notre ration et nous nous installons dans l'herbe autour de la zone d'arrivée pour récupérer et regarder les dernières équipes en train d'arriver.

Pour parler du résultat, nous sommes la 14e équipe masculine. Les premiers ont bouclé l'épreuve en 2h29mn. Il y a aussi quelques équipes mixtes et féminines qui nous ont devancés.

Le ressenti après cette course est très positif : nous avons fait une belle course d'équipe même si j'aurais bien aimé aller plus vite à certains moments mais j'ai la sensation d'être allé au maximum de mes possibilités, les paysages étaient grandioses et l'ambiance très sympa.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

7 commentaires

Questions & Réponses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

       

S'inscrire à la newsletter

OK
Abonnez-vous !
Actus, conseils, entraînements, histoires de runners…
Chaque mois, nous vous envoyons le meilleur du running directement dans votre boîte mail !
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription qui figure dans l'email que vous recevrez ou en nous contactant directement sur le site
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok