Vrai / Faux : La bière et la récupération !

Vrai / Faux : La bière et la récupération !

Ca y est, l’été est de retour et il fait de plus en plus chaud. Déjà en hiver, il est plutôt logique de céder à la tentation d’une petite bière après l’entraînement… Mais alors en été ! 

Beaucoup de runners pensent que la bière favorise la récupération … Est-ce vraiment juste ? Bière et running sont-ils compatibles ? On démêle le vrai du faux avec ces quelques idées reçues ! 

1. Après un run, la bière ça réhydrate ! 

Faux ! Même si la bière est majoritairement composée d’eau, elle est aussi composée d’alcool ! Ennemi juré de l’hydratation ! Comme vous vous en êtes probablement déjà rendus compte à la suite d’une soirée arrosée, les urines sont plus foncées, signe que l’alcool déshydrate. 

Au-delà de 4% d’alcool, les boissons alcoolisées ont plus tendance à multiplier les allées et venues aux toilettes plutôt qu’à nous réhydrater. La consommation d’alcool après votre run aura donc tendance à accentuer votre état de déshydratation. D’une part, l’alcool inhibe la production de l’hormone ADH (la vasopressine, chargée de concentrer les urines). D’autre part, le houblon, qui entre dans le brassage de la bière, est une plante extrêmement diurétique.

Plus on boit de bière, plus on se vide de notre eau, ce qui va à l’opposé de ce que l’on cherche à faire en récupération, c’est à dire reconstituer nos réserves en eau afin de faciliter les échanges cellulaires

Le médecin du sport Walter Pagliano abonde en ce sens : “Toute boisson alcoolisée déshydrate, la bière n'est donc pas une boisson de récupération.” De plus selon le Docteur Eve Tiollier du Département de la recherche de l’Insep : “La bière ne réhydrate absolument pas ! Le déficit hydrique est exactement le même une fois qu’on l’a bue. On n’a rien récupéré, on produit de l’urine.”

Un effet qui serait d’ailleurs proportionnel à la concentration d’alcool du breuvage que vous choisissez. Il est donc plus avisé de choisir une bière moins concentrée en alcool. Si vous allez courir après une soirée arrosée, veillez à bien vous hydrater. Vous éviterez ainsi une grosse déshydratation le lendemain. 

2. La bière favorise la récupération musculaire 

Faux. Désolé pour les runners/buveurs, mais à contrario, la bière perturbe la récupération musculaire. 

Pour l’anecdote, la croyance que la bière aide à la récupération, vient probablement du quadruple champion olympique Tchécoslovaque Emil Zátopek, fervent amateur de bière. 

Mais d’après le Docteur Eve Tiollier du Département de la Recherche de l'Insep : “De manière générale, l'alcool limite la resynthèse des fibres musculaires”. Plusieurs études scientifiques vont d’ailleurs dans ce sens. 

De plus, dans la mesure où le running est un sport d’impact qui créée de micro-dommages pour les muscles des jambes, se gaver de bières après une sortie longue ou après une charge d’entraînement augmentée, augmente significativement les risques de blessures. L’alcool favorise aussi le développement d’un état-pro-inflammatoire des tendons notamment. Combiné à de fortes sollicitations, il peut favoriser le risque de tendinites… Sympa ! 

Enfin, le sommeil joue un rôle clé sur les processus de récupération des sportifs. Or la consommation d’alcool perturbe le sommeil en réduisant la durée des phases de sommeil profond pendant lesquelles la récupération est maximale. 

3. La bière, c’est plein de minéraux et de vitamines ! 

Vrai mais … Oui la bière contient des minéraux comme le magnésium et le potassium et des vitamines, B notamment. Toutefois, elle n’en contient pas assez pour compenser les pertes en glucides, sodium et autres nutriments qui permettent à l’organisme de bien récupérer. 

Lors de l'effort, on perd en effet beaucoup d’eau, des glucides, du sel et des acides aminés (qui forment les protéines) : ce sont les éléments essentiels à la bonne fonction musculaire. Selon l'Institut de Recherche du Bien-être de la Médecine et du Sport santé (IRBMS), la bière “ne contient pas suffisamment de minéraux pour permettre une bonne récupération”.

4. La bière permet de reconstituer ses stocks de glycogènes 

Vrai mais …  La bière, est généralement fabriquée avec fabriquée avec du houblon et du malte de blé. Elle contient donc beaucoup de maltose, un sucre issu du malte. Le maltose va permettre de reconstituer les stocks de glycogène … Mais attention ! Le maltose est aussi un sucre à indice glycémique très élevé (IG de 110), on peut presque comparer une bière à un soda en termes de calories. 

D’autant plus qu’en buvant une bière, "le sportif ne fabrique pas de carburant pour l’effort physique", informe Jean-Jacques Menuet, médecin et nutritionniste du sport à Saint-Malo.

Une chose est sûre, votre stock de glycogène sera plus rapidement rechargé avec des pâtes ou des céréales qu’avec une bière ! 

Concilier plaisir du running et des mousses fraîches 

Pas de panique, boire une petite mousse après avoir couru reste un moment convivial, choyé du monde sportif, que le coureur peut se permettre. Se faire plaisir avec modération est aussi important pour le moral Wink

Quoiqu’il en soit, afin d’en limiter les impacts négatifs, l’idéal est d’attendre au moins 2 heures avant de déguster son breuvage. Il faudrait également préférer les bières inférieures à 5 degrés d’alcool, et préférer le demi (25cl) à la pinte (50 cl). 

Quelle durée de running pour évacuer les pintes de la semaine ? 

Duree-evacuation-biere-running
Illustration : Happy Beer Time.com

 

Sources : https://www.ouest-france.fr/sport/running/la-biere-apres-l-effort-fait-elle-vraiment-recuperer-4887756 / https://www.lequipe.fr/Ilosport/Conseils/Actualites/Idee-recue-4-apres-le-sport-la-biere-permet-de-se-rehydrater/780258 / https://runners.fr/alcool-et-running-les-freres-ennemis/ / https://courir-comme-un-pro.fr/biere-et-course-a-pied/

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Run & Smile

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

21 commentaires

Questions & Réponses Run & Smile

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

       

S'inscrire à la newsletter

OK
Abonnez-vous !
Actus, conseils, entraînements, histoires de runners…
Chaque mois, nous vous envoyons le meilleur du running directement dans votre boîte mail !
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription qui figure dans l'email que vous recevrez ou en nous contactant directement sur le site
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok