Face au confinement, il court un marathon … sur son balcon !

Face au confinement, il court un marathon … sur son balcon !

Le confinement n’est pas facile pour tout le monde. Mais l’envie de courir et la créativité humaine pour arriver à ses fins n’arrêtent personne.

C’est ce que le runner Elisha Nochomovitz a voulu montrer. 

Trouver des solutions pour courir … et ne pas laisser sa prépa tomber à l’eau 

Mardi après-midi, alors que la France rentrait dans son deuxième jour du confinement lié à l’épidémie de covid-19, Elisha Nochomovitz, un sportif accompli, s’est lancé un nouveau défi : courir un marathon sur son balcon. 

"Je me suis lancé un défi un peu idiot", sourit cet habitant de Balma, en banlieue de Toulouse. 

L’objectif de ce trentenaire ? Dédramatiser l’actualité tragique du moment. 

"C’était juste après le début du confinement, il y avait un climat pesant, les gens critiquaient ceux qui couraient dehors”, raconte le Haut-Garonnais. 

Avec déjà 32 marathon à son actif, le runner devait courir les marathons de Barcelone et de Paris. 

Malheureusement annulés à cause de l’épidémie, à défaut de pouvoir courir un vrai marathon, Elisha a décidé de profiter de sa préparation pour courir ces 42,195 km … sur son balcon de 7 mètres ! 

Ce qui représente plus de 6 000 tours de balcons (6 028 pour être précis) ... 

"A la base, j'étais inscrit pour les marathons de Barcelone et Paris. J'ai fait ma préparation. Quand ils ont été annulés, j'étais bien préparé. Je me suis dit j'ai un balcon de 7 mètres, alors pourquoi pas ?"

 

Crédit photo : Instagram Elisha Nochomovitz

 

Un marathon sur son balcon … et un GPS qui craque

C’est donc parti pour courir un marathon, sur un balcon de 7 mètres de long pour 1 mètre de large ...

Un parcours pour le moins atypique qui n’a pas manqué de faire complètement disjoncter son GPS, qui a relevé un dénivelé de 1 250 mètres. 

 Crédits photo : Elisha Nochomovitz

 

Elisha a relevé ce défi en 6h48, presque le double de son temps habituel sur marathon.

"Le chrono lui est anecdotique. J'ai une référence à 3h32. J'avais peur que les voisins tapent à la porte. Mais je les ai amusés” a-t-il affirmé à 20 minutes. 

Un parcours un peu triste selon le runner qui a avoué que "la tête finit par tourner". "Ma copine à l’intérieur de l’appartement m’a dit : "on dirait un chien qui court jusqu’à la palissade du voisin, avant de faire demi-tour". 

Le trentenaire, a partagé cette expérience sur Instagram avec ses 20,9 K followers.

Très présent sur les réseaux sociaux, il prépare déjà un autre exploit "confiné".

 

On attend son prochain défi avec curiosité ! Et vous seriez-vous prêt à faire un marathon dans un espace si réduit ? 

 

Sources 

https://www.20minutes.fr/sport/2743547-20200319-coronavirus-toulouse-defier-confinement-court-marathon-balcon

https://www.huffingtonpost.fr/entry/marathon-toulouse-balcon-confinement_fr_5e73488bc5b6f5b7c53ebd5b

https://bernascom.hosting.augure.com/Augure_BernasCom/default.ashx?WCI=EmailViewer&id=b72d4e66%2Dd4cb%2D4e17%2Da2b3%2D429a2020c0ee



Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Run & Smile

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

10 commentaires

Questions & Réponses Run & Smile

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

       

S'inscrire à la newsletter

OK
Abonnez-vous !
Actus, conseils, entraînements, histoires de runners…
Chaque mois, nous vous envoyons le meilleur du running directement dans votre boîte mail !
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription qui figure dans l'email que vous recevrez ou en nous contactant directement sur le site
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok