Suite de ma randonnée ardéchoise.

Suite de ma randonnée ardéchoise.

Et voici la suite de mon récit de ma randonnée ardéchoise.

Réveillé par la fraîcheur matinale, je repars dans le brouillard ... Pas vraiment évident de se réchauffer en ce dimanche matin, puisque le vent aura été bien malin de changer de sens durant la nuit.

Je continue sur le GR4, mais à un carrefour où je devais manquer un peu de sommeil, je m'égare, et quand je comprends que je suis sur la route pour Ste Eulalie, je regarde mon GPS, que faire ? Demi-tour ou continuer sur la route jusqu'au Gerbier de jonc ? 

Je prends la décision de continuer sur la route. A cette heure matinale, je ne risque pas d'être dérangé par la circulation.

Je retrouve ensuite un GR que j'emprunte en direction de Villevielle. Mais une fois dans ces ruines, je me demande si cela continue et surtout où cela retombe. N'ayant encore jamais emprunté cette portion, je préfère alors faire demi tour et continuer la route ...(Une fois rentré à la maison, je me rends compte que je pouvais continuer et retrouver le GR3).

Au lever du jour, j'atteins enfin le Mont Gerbier de Jonc, mais l'Auberge est fermée, pas de chance.

Je m'en vais alors faire le plein d'eau à la source, et je me rends compte que les ouvriers de la DIR sont garés sur un parking en face d'un bar.

Je pousse donc les portes de l'établissement, "Chez Régine" où je prends un bon chocolat chaud pour me réchauffer, avant de reprendre le GR7 en direction de Sagnes et Goudoulet. Mais pas de chance, l'épicerie et le restaurant sont fermés. J'aurais pourtant bien pris un café et un peu de consistant.

Je fais le point sur mes rations qui diminuent comme neige au soleil, mais tant que j'ai de quoi m'hydrater, tout va bien.

Je profite d'un rayon de soleil pour enlever ma veste GoreTex ainsi que mon sur-pantalon et aussi mieux ranger mon duvet et faire une sieste de 30 minutes environ.

Après avoir joué le lézard, c'est reparti de plus belle, mais nouvelle surprise, je me retrouve dans un champs labouré sans plus aucune indication...C'est bien malin cela, l'agriculteur a tout labouré ce qui a enlevé la trace dans son champs.

J'aperçois alors une coupe entre des genets, je me dirige dessus...Sur l'instant, cela m'avait paru des plus logiques puisque c'était en trace directe.

Cependant, je me retrouve après 500 m à être dans une narce, à suivre un cours d'eau, passant des fils barbelés.

Heureusement, que mes gants évitent de m'écorcher dans ces clôtures rouillées. Je tombe par trois fois, sans gravité en suivant le cours d'eau dans cette pente à 30%.

Quand tu te perds, tu suis les cours d'eau ou les lignes électriques (c'est encore vrai ici car elles ne sont pas encore toutes enterrées).

J'arrive finalement sur une route, la question qui se pose alors ? Droite ou gauche ?

Je prends une première fois à droite, il me semble reconnaître ce hameau et ce pont, mais aucun signal GPS pour en être sur.

Je repars alors dans l'autre sens et remonte le long de la Padelle. Je capte enfin un signal, et dois faire demi-tour (pfff, quand même ton GPS cérébrale te fait défaut, cela complique les choses).

Désormais que je suis sur la bonne direction, la question est de savoir si je poursuis toute la nuit ou si je m'arrête en route et où ?

Finalement, je poursuivrais ma ballade du jour jusqu'au Camping "Les Airelles" à Saint Cirgues en Montagne.

Celui-ci est normalement fermé pour travaux mais en discutant avec le gérant, il accepte cependant de me louer une chambre pour la nuit.

Au moins, j'aurais droit à un bon lit, une bonne douche et au chaud... Un véritable luxe après avoir pataugé pendant 150 km dans la boue en me battant contre le vent.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

3 commentaires

Questions & Réponses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

       
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok