Bien choisir son trail : nos critères de sélection

Bien choisir son trail : nos critères de sélection

Vous ne savez pas quel trail choisir ? On vous donne des critères de sélection pour vous aider !

Le parcours

Vous devez, dans un premier temps, regarder de près les différents parcours proposés de façon à être sûr qu’ils vous correspondent.

Il y a deux critères à valoriser sur un parcours :

  • La distance

Très importante, la sélection d’une distance adéquate à votre profil évitera le sentiment de déception à la fin de la course si vous n’avez pas pu tout donner ou si, au contraire, il y en avait un peu trop pour vous.

Un petit conseil ? Ne voyez pas trop grand ! Surtout s’il s’agit de votre premier trail, vous voulez que tout se passe bien. Mieux vaut donc commencer doucement.

Si vous êtes un habitué du 10 km, ne faites pas un trail de plus de 14 km et ne commencez pas trop vite votre course !

 Si votre truc c’est plutôt les semis, limitez-vous à 26 km maximum.

Si vous êtes plutôt un marathonien, vous pouvez viser un trail de 50 km, mais n’hésitez pas à revoir cette distance à la baisse si, habituellement, vous rencontrez des difficultés à gérer la deuxième partie de votre course.

Bien sûr, il est toujours préférable de ne pas en faire trop d’un coup, alors si vous n’avez jamais tenté de trail et que vous êtes, par exemple, habitué aux courses de 10 km : préférez un trail de 10 km, tout simplement.

En bref, un bon coureur de route peut commencer par un 20 - 30 km avec un dénivelé positif de 1000 m. Pour les runners débutants, il est préférable de plutôt partir sur un 10-15 km avec 500 m de D+ grand maximum.

 

  • Le profil du terrain

Il existe un grand nombre de trails totalement différents : les trails sur chemin, en campagne, en montagne…

Commencez sur un sol instable de type pré, sable, chemin ou boue mais évitez pour votre premier trail de vous aventurer sur des sols avec des rochers ou des cailloux partout, n’étant pas habitué, vous risqueriez de vous faire une entorse et alors… plus de run !

Si vous souhaitez vous entraîner avant un trail, pensez à travailler les côtes et les descentes et gardez en tête que 100 m D+ correspond à 1 km de temps d’effort supplémentaire !

En bref, préparez-vous, informez-vous sur le profil des différents trails et sur les distances proposées avant de vous inscrire.

 

 

L’organisation

  • Le tarif. C’est LA question la plus importante pour un grand nombre d’entre vous. Le trail prend de plus en plus d’ampleur et certaines organisations en profitent pour faire monter en flèche leurs prix. Alors est-ce que la course justifiera le prix ? Ça c’est à vous de voir !

 

  • L’organisation et les bénévoles. Cette fois c’est un critère humain qui nous préoccupe. Des bénévoles souriants qui sont contents de vous accueillir et qui vous guident bien, c’est tout de même important smiley

De plus, une course est d’autant plus appréciée lorsqu’elle est bien organisée. Un bon accueil, un parking bien indiqué, remise des dossards rapide et bien sûr un bon balisage !

 

  • Le ravitaillement. Comme on dit : le meilleur pour la fin !

Que ce soit lors d’une course officielle ou pour une simple sortie, vous devez penser à prendre des vivres. Vous n'aurez probablement pas de ravitaillements tous les 5 km comme lors de vos courses sur route. Vous devez donc être autonome sur ce point. 
Pensez à investir dans un sac à eau et à prendre des
barres énergétiques et des gels, surtout si vous faites une distance de plus de 20 km. 

 

Le matériel 

Comme vous le savez probablement déjà, sur la majorité des trails, un matériel minimum est obligatoire pour garantir votre sécurité. La FFA (Fédération française d'athlétisme) recommande d'ailleurs d'avoir à minima le matériel suivant : sac de course, dossard, sifflet, lampe frontale, veste imperméable et vêtements chauds, téléphone portable, couverture de survie et système d'hydratation. 

  • Les chaussures. Attention, le trail ne demande pas le même type de chaussures que la course sur route. N'hésitez pas à demander conseil dans un magasin spécialisé, au vu du nombre de paires différentes, vous risquez de vous y perdre.

Une chaussure de trail se différencie tout de même facilement d'une chaussure de course sur route car elle a plus d'accroche, grâce aux crampons, plus de stabilité au niveau du talon et un avant renforcé pour les chocs. Mais le choix reste difficile. En effet, la chaussure de trail dépend fortement du type de parcours et de la distance choisie, c'est pourquoi il vous faudra demander conseil dans un magasin. 

 

  • Le sac à eau ou camel bag. 

Il est essentiel de prendre avec vous un sac à dos équipé d'un dispositif d'hydratation ou alors une ceinture porte bidon pour avoir en permanence de l'eau avec vous, mais ce n'est pas tout ! Un sac est souvent agrémenté de petites poches dans lesquelles vous pourrez mettre des barres et gels énergétiques, qui ne vous seront pas de trop. Pensez à bien tester votre matériel et vos barres et gels énergétiques afin d'être prêts le jour J. Attention au sac ou à la ceinture qui peuvent parfois occasionner des désagréments (frottements, pressions...), si c'est la cas, n'hésitez pas à retourner en magasin. 

 

  • Les bâtons et lampes frontales 

Pour ceux qui s'engagent sur des trails longue distance avec du dénivelé, il peut être très pratique d'avoir des bâtons. Ils vous aiderons à monter dans les côtes difficiles, et vous assureront une bonne sécurité sur les descentes techniques

Si vous réalisez une partie du trail durant la nuit ou au petit matin, munissez vous également d'une lampe frontale, avec piles de rechange (au cas où).  

 

  • Les vêtements.

Il vous faudra prendre avec vous une veste imperméable. Surtout si vous faites un trail en montagne où les températures sont très changeantes. Prenez également des maillots techniques et des shorts spécifiquement conçus pour le trail, ce n'est pas obligatoire mais vous vous sentirez mieux avec un short un peu plus long qui évite de s'écorcher les jambes sur toutes les plantes ! les vêtements de compression sont aussi à envisager pour le "maintien musculaire", et pour limiter les vibrations. Enfin, selon l'époque à laquelle se déroule le trail, pensez aux vêtements chauds type polaireà la casquette et aux lunettes de soleil, surtout s'il s'agit d'un trail long. 

A ce matériel de base peuvent s’ajouter pour les techniciens un cardio-fréquencemètre couplé à un altimètre, voire un GPS, pour contrôler son effort, la distance et le dénivelé déjà accomplis. N'oubliez pas non plus votre téléphone portable, au cas où vous auriez besoin d'appeler les secours ou autre. 

 

Alors ? Vous êtes prêts à vous lancer ?

 

Sources : https://runners.fr/premier-trail-le-mode-d-emploi/  /  https://www.eider.com/fr/community/news/view/key/comment-choisir-et-bien-preparer-son-premier-trail.html   /   https://www2.u-trail.com/top-10-criteres/  /  https://www.ouest-france.fr/sport/running/conseils-running/trail-comment-bien-choisir-son-equipement-5293638

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

7 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

       

S'inscrire à la newsletter

OK
Abonnez-vous !
Actus, conseils, entraînements, histoires de runners…
Chaque mois, nous vous envoyons le meilleur du running directement dans votre boîte mail !
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription qui figure dans l'email que vous recevrez ou en nous contactant directement sur le site
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok