Les infos et records qui ont marqué 2019

Les infos et records qui ont marqué 2019

Plus que quelques jours avant le passage à la nouvelle année. Petite rétrospective des records et faits marquants pour le running en 2019.

1. Pau Capell, grand vainqueur de l’UTMB 2019

Ahh l’UTMB cette course tout aussi mythique que difficile ! Impossible de faire une rétrospective des évènement marquants de 2019 sans l’évoquer !

En 2019, c’est l’espagnol Pau Capell qui signe sa première victoire sur la boucle autour du Mont Blanc.

Arès avoir dominé la course de bout en bout, il franchit la ligne d’arrivée en 20h19, nouveau record sur cette version « courte » du parcours de 170 km et 10 000 m D +.

Crédits photo : Journal Le Télégramme 

2. Diagonale des fous : un palmarès inattendu et des favoris égarés dans les sentiers

C’est une course véritablement folle que cette Diagonale 2019.

Un peu plus de deux heures après le départ à quelques kilomètres du second poste de pointage, un problème de balisage induit une partie des coureurs (et des favoris) en erreur. Ils prennent un chemin sur la droite, en fait le tracé du Zembrocal Trail, tandis que les autres poursuivent sur le parcours normal.

Bilan : les favoris ont perdu entre 45 minutes et 1h sur leurs poursuivants. Une erreur pas sans conséquence… La course était déjà particulièrement ouverte, elle n’en a été que davantage.

C’est finalement l’outsider Grégoire Curmer qui remporte l’épreuve en 23 heures et 33 minutes pour 166 km et 9 600 m D+.

3. Eliud Kipchoge repousse la barre des 2h sur marathon

Abattre le mur des 2 heures sur marathon était l’un des derniers graals à conquérir dans l’athlétisme.

C’est désormais chose faite ! Le 12 octobre dernier, Eliud Kipchoge passe la barre historique des 2h sur marathon en finissant les 42,195 km du INEOS Challenge en 1h 59 minutes et 40 secondes, quasiment 2 minutes de moins que son record du monde (2h01’39’’) sur le marathon de Berlin. Toutefois, ce record n’est pas homologué, et donc pas officiellement reconnu par la FFA

Crédits photo : Reuters - Leonhard Foeger

4. Mondiaux de Doha 2019 : une chaleur torride, un marathon compliqué

Difficile également d’oublier les championnats du monde d’athlétisme qui ont eu lieu à Doha.

Des athlètes en colère, des conditions climatiques impossibles, un public absent… et aussi des abandons en masse, comme par exemple celui de Yohan Diniz sur le 50 km marche.

Sur le marathon des femmes, ce sont presque la moitié des athlètes qui se sont résolues à déclarer forfait.

Malgré ce fiasco, une belle victoire, celle de l’éthiopien Lelisa Desisa, 29 ans, qui s’impose en 2h 10 minutes et 40 secondes sur le marathon. Il signe ainsi son premier record du monde sur marathon !

5. Bekele vainqueur sur le marathon de Berlin à seulement 2 secondes du record du monde

Le 29 septembre dernier, à 37 ans, l’Éthiopien Kenenisa Bekele a remporté le marathon de Berlin avec un sublime temps de 2h 01 min et 41 secondes, à seulement 2 secondes du record établi en 2018 par Eliud Kipchoge (2:01.39) au terme d'un finish de folie. 

Crédits photo : AFP - John MacDougall 

6. 5km, 10 km, 15 km route, semi-marathon : une pluie de nouveaux records du monde

On commence par le 5 km route. En novembre, lors de l’Urban Trail de Lille, le Kenyan Robert Keter signe le nouveau record du monde du 5 km route avec un chrono impressionnant de 13 minutes 22. Il pulvérise l’ancien record de Julien Wanders de 7 secondes. Son allure moyenne ?  2’40/km …

A seulement 23 ans, l’Ougandais Joshua Cheptegei devient le nouveau recordman du 10 km route. Il réalise une magnifique performance en 26’38’’ et améliore ainsi de 6 secondes le précédent record détenu par le Kenyan Patrick Komon depuis 2010 (26’44’’).

On continue avec le record du monde féminin du 15 km route, cette fois battu par l’Ethiopienne Letesenbet Gidey en 44 minutes et 21 secondes, soit 1 minutes et 16 secondes de moins que le précédent record. Elle réussit à parcourir les 10 derniers kilomètres en 29’12’’. Un chrono épatant !

On finit par le record du monde sur semi-marathon. Le Kenyan de 26 ans, Geoffrey Kamworor s'impose sur le parcours de Copenhague en 58 minutes et 1 seconde. Kamworor a accompli les onze derniers kilomètres en solitaire mais cela n'a pas semblé le troubler, ni même la forte pluie qui s'est abattue sur son parcours. Il repousse ainsi le dernier record établit par son compatriote Abraham Kiptum, qui avait franchi la ligne d'arrivée du marathon de Valence en 58 minutes et 18 secondes. 

Crédits photo : SIPA

7. Erik Clavery : nouveau recordman de France des 24H

On finit sur une belle performance française, celle d’Erik Clavery. Le Manchois a battu à Albi le record de France des 24 h après avoir parcouru un total de 271,465 km. Il termine à la quatrième place de ces championnats du monde. Il pulvérise ainsi le record de France, qui était de 268,8 km. Un record qui datait de 1999 ! « Une grosse fierté ! », pour le coureur.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Run & Smile

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

9 commentaires

Questions & Réponses Run & Smile

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

       

S'inscrire à la newsletter

OK
Abonnez-vous !
Actus, conseils, entraînements, histoires de runners…
Chaque mois, nous vous envoyons le meilleur du running directement dans votre boîte mail !
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription qui figure dans l'email que vous recevrez ou en nous contactant directement sur le site
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok