Reprise de l'entraînement, 1ère semaine sur 6 avant le gros Objectif

Reprise de l'entraînement, 1ère semaine sur 6 avant le gros Objectif

Dans 6 semaines maintenant, je serais en Espagne pour mon objectif de l'année, 450 km en 7 étapes du 19 au 25 octobre.

Alors on rechausse les running et on se motive.

Une semaine aux températures assez agréable entre 15 et 25°C, c'est idéal pour le sport.

Lundi : Petite sortie en endurance de 11 km pour se remettre en route.

Jeudi : On part pour la 1ère sortie longue de la semaine, 50 km - 1000m D+ en 6h45

Une belle journée ensoleillée sans grosse chaleur, les jambes tournent bien. Les sensations commencent à revenir peu à peu.

Samedi à minuit, départ de la 2ème sortie de la semaine. 110 km - 3000m D+ en 15h43

A cette heure-là, les rues de Langogne sont désertes, le vent est tombé. Même s'il fait 15°C, il ne fait pas trop froid, même si c'est l'occasion de ressortir le bonnet et les gants.

Départ par le GR4 que je commence à bien connaitre, puis je m'embarque sur le Tour de la Montagne Ardéchoise jusqu'à Mazan l'Abbaye.

Au petit matin, je me retrouve dans le brouillard et le soleil a bien du mal à percer. En rejoignant Mazan l'Abbaye, je suis détourné de ma trajectoire par un groupe de chasseurs m'obligeant à slalomer entre les arbres traçant tout azimut en évitant le gibier effrayé par les fondus de la gâchette.

Le premier Marathon s'est assez bien passé même si l'allure n'est pas la plus rapide.

Les 30 km qui suivront, je retrouve une bonne allure, même si je suis obligé de faire demi-tour à cause d'un chemin qui n'est hélas plus entretenu, les ronces et les genets ont envahis les lieux. Je vais perdre 1 heure à parcourir moins de 4 km.

Je reprends le GR7 jusqu'à la Bastide-Puylaurent, après avoir marché pendant 2 km le long de la N102 en étant très vigilant à la circulation.

Encore 20 km de montée de la Bastide-Puylaurent jusqu'à Espradels, l'allure ralentie. Les muscles commencent à se durcir. Je n'ai pour ainsi dire presque plus d'eau, et mes rations solides sont épuisées.

Je me mets alors en mode économique, je marche plus que je ne cours pour éviter de puiser trop dans mon énergie.

Descente sur Cheylard-l'Évêque puis remonter jusqu'à Laubarnès pour finir comme je peux les 15 derniers kilomètres. J'ai réussi à remettre un peu d'eau dans ma gourde, mais je n'ai plus d'énergie pour courir, et je finirais en marchant pour ne pas dire en rampant, tirant une langue de 3 mètres de long.

Je n'ai même pas pu enlever les manches longues, avec le vent de face mêlé aux averses, plus la fatigue. Je n'ai pas eu très chaud en ce dimanche.

Bilan de cette semaine : 170 km - 4500m D+ - en 24h, une bonne 1ère semaine !

 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Entrainement

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

9 commentaires

Questions & Réponses Entrainement

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité
    
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok