Suspension provisoire pour Clémence Calvin

Suspension provisoire pour Clémence Calvin

Clémence Calvin s'est expliquée ce mercredi en conférence de presse à Paris pour raconter ce qu'elle a vécu et sa version des faits. 

Pour rappel des faits, la marathonienne Clémence Calvin aurait, selon les médias, pris la fuite, le 27 mars dernier, lors d'un contrôle antidopage inopiné. Ce mercredi, elle est arrivait en conférence de presse et a démenti certains faits en donnant sa version. 

"Tout sauf un contrôle" 

Elle s'est donc exprimée à propos des faits qui ont eu lieu à Marrakech le 27 mars dernier. Elle affirme dans un premier temps que "c'était tout sauf un contrôle antidopage. C'était d'une grande violence". Elle a vécu une "incompréhension totale" au moment où trois personnes (deux hommes et une femme) "sont arrivés en courant et l'ont saisi par le bras en se présentant comme la police française". Ils souhaitaient savoir où se trouvait le mari et entraineur de Clémence, Samir Dahmani. Ils n'auraient à aucun moment précisé qu'ils venaient pour un contrôle antidopage et n'auraient présenté aucun document... Au moment de retrouver Samir Dahmani, il y aurait même eu une altercation physique avec l'une des personnes qui aurait tapé dans le bras de Clémence au point de faire tomber son enfant à terre. Elle raconte qu'elle a ensuite repris son enfant de 2 ans dans ses bras pour prendre un taxi avec son mari et se rendre dans une pharmacie afin de soigner l'enfant. Sur le coup, la marathonienne ne pensait pas qu'il y avait un rapport avec le plan sportif puisqu'à aucun moment, ils n'auraient précisé qu'ils venaient pour des prélévements. Avec son mari et entraineur, ils se sont donc trouvé dans une incompréhesion totale et ils ont "été énormément chamboulés" ! 

Suspension provisoire pour Clémence Calvin et Samir Dahmani 

Cette conférence a débuté par l'annonce suivante : Clémence Calvin a reçu ce matin une notification de l’Agence Française de Luttre contre Le Dopage (AFLD) l'informant de sa suspension provisoire pour refus de prélévement d'échantillon. Elle ne devrait donc pas participer au marathon de Paris ce dimanche. Son mari Samir Dahmani, coureur de fond et athlète de haut niveau, aurait également une suspension provisoire pour la raison suivante : obstruction à un contrôle antidopage

L'avocat de Clémence Calvin, Me Arnaud Péricard a cependant annoncé durant la conférence qu'ils avaient la volonté d'engager "dans les heures qui viennent un certain nombre de procédures, notamment de recours, qu’ils soient administratifs ou judiciaire, afin de faire lever cette suspension provisoire"

La marathonienne s'est exprimée à propos de l'épreuve de dimanche où elle espérait réaliser les minima pour les Jeux Olympiques de Tokyo : "Le marathon de Paris, si je dois le courir, je le courrais parce que je suis fière et forte. Je n’ai aucun doute sur moi. Je suis quelqu’un d’intègre " ! Il ne reste que quelques jours avant le grand départ et la suspension provisoire ne lui permettrait pas de courir le marathon... Y-aura-t-il des changements d'ici dimanche ? Affaire à suivre...

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

28 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok