TRS Trail Rhône Saône

TRS Trail Rhône Saône

Un dossard de dernière minute décidé le samedi midi, juste une envie de course, la première de l’année, proche de la maison à Caluire et Cuire, une ville qui touche Lyon.

On ne connaît pas ce trail, c’est idéal. Plusieurs amis y participent, mon épouse est bien tentée également alors on remplacera notre sortie longue de prévu par un trail urbain de 16 km pour 300D+.

Deux formats sont proposés pour le trail : un 8km et un 16km ainsi qu’une marche.

Tout est super bien organisé, le départ sera donné à 9h et tous ensemble, soit environ 800 personnes, c’est complet.


Il fait plutôt frais : 0 degré en partant de la maison, j’opte malgré tout pour le short et tee-shirt. 16 km c’est court, ça va partir vite, on devrait avoir vite chaud !
Je croise un ami qui me dit : moi je suis chaud, je compte partir à 3,20min au kilo ! Là je prend conscience que oui, en effet, ça risque de partir très vite surtout du fait que l’on parte avec le 8km .

Le départ est donné dans une ambiance très sympa, je suis placé dans le premier quart de la foule. J’abandonne rapidement mon épouse et une amie, je ne sais pas faire autrement, c’est plus fort que moi et je me laisse vite prendre au jeu.....
500m passe à une vitesse affolante puis viens une bonne descente comme bien souvent je me dis que ça part très vite, trop vite, j’essaie de me contrôler pour ne pas me mettre dans le rouge.
On serpente dans les ruelles étroites passant de descentes à des côtes casse-pattes. Je garde un bon rythme même dans les côtes où je prend un certain plaisir à doubler déjà quelques personnes. Arrive la première section d’escalier, je vois déjà certains à la peine partis trop vite. Je décide de ne pas courir mais je les grimpe deux par deux rapidement. Je relance directement. Arrivé en haut, la vue est très sympa, on aperçoit le Rhône en bas mais vraiment pas le temps pour les photos. Une longue descente nous emmène sur les berges où, lorsque je regarde ma montre, je suis entre 13,5 et 14km/h, je me dis que je devrais me calmer mais j’ai vraiment de bonnes sensations alors on verra bien.
5ème kilomètre, le ravito, j’attrape un verre à la volée sans trop ralentir, j’ai juste pris une petite flasque avec moi pour 16km, ça va passer.
La séparation entre le 8km et le 16km est faite juste après, on attaque une nouvelle section d’escalier, puis on enchaine des petites côtes et des petites descentes pour arriver cette fois côté Saône. Je prends un réel plaisir sur ce parcours urbain qui vraiment n’a rien à envier en terme de difficulté au trail de montagne. Il faut être très vigilant, les bords de trottoir, les racines dans les parties boisées, c’est finalement beaucoup plus varié que l’on pourrait le penser et très piégeux.
On redescend de nouveau par un petit single dans les bois ou des écarts commencent à se creuser entre les coureurs, je lâche les chevaux et reprends quand même 3 coureurs avant d’arriver sur les berges de la Saône.
11ème kilomètre, le second ravito, un verre d’eau très rapidement et je repars. Un long moment droit et plat à très bonne allure nous emmène au pied de l’ultime grosse difficulté. Une bonne côte à fort pourcentage avec quelques marches pour terminer, je cours près de la moitié avant de marcher plutôt rapidement pour ne pas me cramer non plus. Après tout, je suis en fin de prépa marathon, ça ne serait pas malin à 2 semaines de l’échéance.....
Un passant m’annonce 75ème. J’ai encore doublé pas mal de gars dont une féminine qui finira 3ème féminine au général. Il reste 2 kilomètres, j’augmente un peu le rythme du coup.
Je soigne ma foulée jusqu’à la fin. Même si la distance est courte, l’allure est beaucoup plus élevée que d’habitude pour moi et la fatigue commence à se faire sentir. Je franchis la ligne en 1h15 et termine très content à la 60ème place au général sur 440 inscrits sur ce 16km.


J’ai pris un réel plaisir sur cette course même si je ne suis pas très objectif car c’est comme ça sur chaque course où je participe !

Je retrouve mon épouse et les amis pour une bonne bière, et une crêpe offerte par l’organisation.

Une belle réussite.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

9 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok