Avez-vous entendu parler de la Big Backyard Ultra ?

Avez-vous entendu parler de la Big Backyard Ultra ?

Un défi, une course, une mission impossible ? 

Pour certains, c’est une course folle, impossible à réaliser mais pour d’autres, c’est presque une manière poétique d’atteindre le dépassement de soi. Un bon test pour connaître ses limites physiques mais surtout mentales…

Mais alors qu’est-ce-que c’est exactement ?

Créées par Gary Cantrell, alias Lazarus Lake, ces courses ont largement fait leur renommée un peu partout dans le monde et tendent à s’exporter.

C’est à la fois une forme originale et unique d’ultra marathon qui se déroule chaque année aux Etats-Unis, dans le Tennessee.

Les règles sont simples : les coureurs commencent à une heure fixe, généralement très tôt le matin et doivent parcourir 6706 mètres, soit 4.167 miles en moins d’une heure. Les coureurs peuvent se reposer sur leur temps restant. Mais, précisément une heure après le premier départ, les concurrents recommencent à courir la même distance, toujours en moins d’une heure. Et ainsi de suite ! Cela se répète heure après heure jusqu’à ce qu'il n'y est plus qu'un coureur, The last one standing. 

Ces courses ne se caractérisent pas seulement par une haute capacité physique mais bien par la force et la résistance mentale.

A vrai dire, le concept même de la course tourne autour de cela : des « jeerleaders » sont présents pour encourager les participants à … abandonner.

Lazarus Lake participe lui-même à ces objurgations et poste sur sa page Facebook des mises à jour poétiques voir philosophiques à propos de chaque course.

Pour la dernière édition, Courtney Dauwalter et Johan Steene étaient les deux derniers participants. Mais c’est le suédois Johan Steene qui a été l'unique survivant après 68 heures et 455,98 kilomètres soit 283,335 miles parcourus. 

Le cadeau du gagnant : son ticket d'entrée pour la Barkley !

Encore une autre création de Lazarus Lake, provenant de son esprit de compétiteur acharné : ce désormais célèbre ultra marathon a vu le jour en 1986 dans le parc d’Etat de Frozen Head, Tennessee, Etats-Unis.

C’est en effet le cadeau des heureux gagnants de la Big Backyard Ultra ! Ces courses n’ont généralement pas d’arrivée : 160 kilomètres, 20 000 mètres de dénivelé positif et négatif !

Depuis sa création, seulement quinze coureurs sur mille ont terminé le marathon de Barkley.

Mais ce n’est pas cela qui arrête les coureurs, bien au contraire. Le concept a également séduit un peu partout dans le monde, notamment en France.

Depuis 2017 La Chartreuse Terminorum existe, créée par Benoit Laval en collaboration directe avec Lazarus Lake et directement inspirée des Marathons de Barkley. Cette course est encore plus dure, plus longue, avec 300 kilomètres et 23 000 mètres de dénivelé positif…

L’édition n°3 aura lieu du 7 au 10 juin 2019… Alors, on se donne rendez-vous là-bas ?

 

Crédit photo : Brian Dalek - Derek Murphy 

 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

9 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok