Trail des Crêtes à Bellevaux en Haute Savoie

Trail des Crêtes à Bellevaux en Haute Savoie

Le parcours de 36 km avec 2 600m de D+ , sur une aussi courte distance, le ton est donné !

Le départ à 7h30, c’est très bien pour la chaleur à venir au fil des heures mais à 2 heures de route de la maison, cela fait un réveil à 4h45 du matin, ça pique après une journée de boulot se terminant à 23h30.

Arrivé sur place, un joli petit village de montagne à 900m, c’est superbe.

Le départ est donné dans une excellente ambiance, tout est très bien rodé et organisé . Les 500 premiers mètres sont en descente assez forte et bizarrement seules les personnes jouant les premières places partent vite, ça annonce du costaud... Et voilà la première côte très très longue, 6 km pour 800m de D+ ça met dans le bain, évidemment je marche comme tout le monde et arrivé en haut je suis plutôt très bien, le cardio est bon, c’est parfait.


Le sommet est très technique avec de la roche à grimper et derrière, surprise ! Une belle plaque de neige dans la descente d’une vingtaine de mètres de long.
Plusieurs personnes chutent en courant sur cette neige gelée, j’assure, je ne veux pas me blesser, la course est encore très longue et je me laisse glisser tranquille sur les fesses. La scène est très drôle car on est plusieurs de front en même temps, sauf que moi avec l’élan je ne m’arrête que deux mètres après sur la terre !
Le premier ravito arrive et tout va très bien mais un caillou me gênait dans la chaussure depuis la descente, j’enlève ma chaussure et rien ... C’est la chaussette qui devait avoir un pli et une belle ampoule au talon se forme.
Je met un pansement de fortune pendant que mon épouse qui est venu m’encourager me remplit les flasques et c’est reparti.
Une nouvelle grimpette nous attend , le paysage est magnifique ça vaut vraiment le coup !


Certaines portions sont hallucinantes tellement c’est pentu et escarpé !


(Regardez le coureur en haut à droite au dessus du point de contrôle)

Ensuite la descente est raide de l’autre côté, en single avec de nombreuses pierres , il faut faire attention aux appuis je me concentre mais erreur de débutant, j’en oublie de respirer correctement et le cardio monte en flèche, les muscles durcissent ça commence à être difficile.
Heureusement le second ravito me fait du bien même si j'ai le pied en feu à cause de cette satanée ampoule. Mon épouse et une cousine sont de nouveau là, ça fait du bien !
Je repars et devinez quoi, une belle côte nous attend ! En fait, je m’aperçois que (à mon niveau bien sûr) seules les descentes se courent sur ce trail, il n’y a quasi aucun moment de plat ou faux plat.

Le paysage est magnifique, ce parcours est très exigeant mais je prends un plaisir énorme !



La dernière descente sera pour moi très difficile, j'ai les quadriceps à l’agonie, heureusement les bâtons m’aident énormément pour les appuis, dommage je perds une bonne trentaine de places sur ces 6 derniers gros kilomètres.
J’arrive tout de même à relancer dans le petit bois avant de franchir la ligne d’arrivée avec la banane mais dans la douleur.




Je serai classé 260 sur 401 concurrents en 6h39, je suis finalement bien content et j’ai énormément appris sur ce trail et repéré les points à améliorer pour les échéances à venir.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

15 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok