Le sport, déclencheur d'allergies particulières

Le sport, déclencheur d'allergies particulières

Il existe des personnes allergiques au sport. Eh non, ce n'est pas une fausse excuse pour certains malheureusement.

Bien que les chercheurs n’aient pas encore pu déterminer la cause exacte de ce problème, ils estiment que 50 personnes sur 100 000 sont touchées par l’anaphylaxie induite par l’exercice physique (AIEP). 

Il n’est bien évidement pas question de se voir gonfler au moindre contact avec une piste d’athlétisme ou avec un haltère, la logique est un peu plus complexe que ça.  L’AIEP est déclenchée par un effort physique.

Dans les faits, le corps est allergique à des substances, qu’elles soient alimentaires ou médicamenteuses, mais ces allergies se déclenchent uniquement lorsque les muscles font un effort. On peut ainsi parler d'une allergie indirecte catalysée par une activité physique. Ainsi, l'ingestion seule de l'aliment est tolérée, la pratique de l'exercice physique non précédée de l'ingestion de l'aliment aussi, mais lorsque les deux sont réunis dans le cas de l'ingestion de l'aliment suivie d'un effort, la réaction allergique apparaît.

Il faut noter que certaines femmes ont déjà pu également éprouver ce genre de douleurs pendant leur cycle menstruel. La raison ? Le taux d’œstrogènes élevé sur cette période.

De part une connaissance très limitée des causes de ces allergies au sport, il est pour les chercheurs, très compliqué de trouver un traitement efficace. On ne peut ainsi pas quantifier la dose de sport nécessaire au déclenchement de ces phénomènes, mais cependant, un sport semble ne pas provoquer ces AIEP (sans vraiment d'explication possible) : la natation.

Les théories sur les causes de ces allergies sont multiples : changements physiologiques lorsqu’on fait du sport, augmentation du flux sanguin ou encore le comportement de certaines protéines durant l’effort. Des hypothèses ont également été émises pour expliquer le fait que l'intensité des crises d'AIEP pouvait varier en fonction de l'aliment ingéré, des médicaments pris concomitamment, du type et de l'intensité de l'effort pratiqué, mais aussi du stress ou de la fatigue.

Pour lutter contre la maladie une fois détectée, c’est assez simple : éviter d’opposer des aliments allergènes (nourriture ou médicaments) avec la pratique d’un exercice physique directement après.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Santé

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

10 commentaires

Questions & Réponses Santé

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok