Retour sur la 15ème édition des Courses du Jura Alsacien, 1ère Partie

Retour sur la 15ème édition des Courses du Jura Alsacien, 1ère Partie

Je tiens tout d'abord à remercier Chloe RC, Running Club et tous les administrateurs qui nous permettent d'aller nous amuser sur différentes courses de l'héxagone.

 Je sais combien il est difficile d'obtenir des dossards auprès de certaines organisations à moins qu'elles ne désirent faire connaître leur courses.

C'est comme cela que je me retrouve une fois n'est pas coutume à sillonner la France, cette fois-ci en direction du Jura Alascien, à la limite de la frontière Suisse et tout proche aussi de l'Allemagne.

Arrivée la veille vers 18h50 pour pouvoir retirer tranquillement mon dossard, et éviter ainsi le tumulte du retrait au dernier moment...

Après ces 4h30 de route, coincé dans les bouchons à Montbéliard à cause d'un match de foot à Sochaux...

J'ai grandement besoin de me détendre, je pars donc visiter un peu les alentours et tombe sur le balisage du parcours que je décide de suivre pendant 3 km avant de revenir à la voiture, et de partitr à la recherche d'un pub pour me désaltérer.

En flânant, je tombe sur une pizzeria, ce n'est pas très gastronomiquement local, le personnel n'est pas des plus souriants, mais les formes de la jeune serveuse m'incite cependant à entrer, au moins pour prendre un verre.

Je sais, si j'étais arrivé un peu plus tôt, j'aurais pu, je pense, trouver une bière plus artisanale, nous sommes tout de même en Alsace, et c'est un comble de devoir se contenter d'une bière italienne, mais faute de mieux, sinon c'était une K..

Tout en essayant d'apprécier ce breuvage, je regarde cependant la carte, tout en observant les plats qui sortent sur les tables voisines.

A première vue, ils vont davantage dans les pizzas à emporter, et les quelques tables servent tout au plus aux personnes comme moi désirant prendre l'apéro.

Je me laisserai finalement tenter par une salade franc-comtoise et un rissotto aux champignons.

Au moment de l'addition, je réussis à faire décrocher un sourire à la serveuse quand je lui demande où je pouvais installer ma tente pour la nuit, car je faisais le Trail de 31 km demain matin.

A cet instant, elle me dit que son frère fait partie des bénévoles et me propose un lit pour la nuit. Elle me demande de venir la retrouver à 23h30 à la fermeture. J'accepte alors cet acte de bienveillance.

Arrivant chez elle, elle me propose un café ou autre, j'opte pour une bière (hélas, plus en stock...mais elle me propose alors un verre de mirabelle).

Pour faire preuve de courtoisie, je ne pouvais refuser ce verre à mon hôte...

Un verre, en entraînant un autre, je me suis arrêté de compter après le 4ème...

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

J'aime Commenter

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

4 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok