Opération de la cheville

Opération de la cheville

Salut les runners,

J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui mes gazelles, je vais vous parler de mon opération des ligaments suite à des entorses à répétition. En fait, je souhaite partager mon expérience pour ceux qui sont dans la même situation que moi, qui ne savent pas s’ils doivent se faire opérer ou pas... Bref, je partage donc mon expérience.

Attention certaines images peuvent choquer (enfin je préfère prévenir mais ce n’est pas non plus des photos horribles lol un peu de respect pour ma cheville :) )

Dans mon cas, ça fait depuis l’âge de 16 ans que je me fais des entorses et à la même cheville. Ma première entorse était en sport, et très franchement je ne sais vraiment pas ce qu'il s’est passé. C’était en badminton, je me suis avancée pour réceptionner le volant et boum! Par terre. Entorse mais pas de fracture. Vu que j’étais encore très jeune, au bout d’une semaine ça s’est soigné rapidement et je ne suis pas allée voir le médecin. Donc je n’ai jamais eu de Kiné (grosse erreur!). Puis après une deuxième entorse s’est présentée, peut-être 2/3 ans après ça. Sur ce coup-là j’ai pris soin d’aller faire du kiné... Mais malheureusement j’ai continué à me faire des entorses, jusqu’à 6 à mon actif ! En calculant j’ai eu en moyenne une entorse pas an (plus ou moins importante).

Ok STOP !! C’était la 6ème entorse de trop là, j’ai maintenant 23 ans et j’en ai marre de m’arrêter 3 semaines tous les ans à cause de ça !

Je suis allée voir le médecin qui m’a proposé d’aller voir un chirurgien spécialiste du pied et de la cheville. J’y suis donc allée, persuadée que de toute façon l’opération n’était pas pour moi. Suite à un arthroscanner ( = radio des articulations ? on va dire ça ), le chirurgien en a conclu que j’avais un 1 ligament sur 3 de rompu. Il m’a expliqué qu’en gros, tout le monde a 3 ligaments qui tiennent la cheville et « heureusement » pour moi j’en avais qu’un seul qui était touché. Les deux autres étaient intacts. Tout comme mes os, aucune déchirure, ni même de micro-fissure (chose qu’on ne peut pas voir avec une radio classique mais qu’on peut détecter avec ce fameux arthroscanner). Bon c’est déjà ça...

Oui mais voilà c’est quand même 4 mois sans sport, 2 mois d’arrêt de travail + interdiction de conduire.  Le chirurgien m’a dit qu’il n’allait pas me plâtrer mais que j’allais porter une grosse botte de marche. Genre la botte de Robocop ???? 

Quelle décision prendre ? Est-ce que j’accepte ou pas...? Sachant que mon kiné était contre !! Super... J’avais le cul entre deux chaises, certains disaient « oui oui il faut que tu le fasses! » d’autre disaient « Non ! Ça ne va servir à rien ». Mon chirurgien m’a dit que si j’attendais je risquerai d’endommager mes 2 derniers ligaments encore fonctionnels. Bah oui, si je continue à me faire des entorses ça risque d’empirer !! J’ai le cul entre deux chaises moi !! En revanche, une chose m’a rassurée c’est que j’ai pu entendre la conversation avec une jeune patiente et mon chirurgien dans le cabinet, et ce dernier disait à la jeune fille que l’opération n’allait pas lui servir a grand chose (elle était hyperlaxe de la cheville). Pourquoi ça m’a rassuré ? Bah au moins il opère pas tout le monde quoi !! Il fait pas ça pour l’argent, on ne sait jamais...

Descision prise, je me suis donc faite opérer. Le nom exacte de l’opération : « La ligamentoplastie de type Broström Gould » malgré le faite mon Kiné était contre tout ça...  J’ai eu le droit à l’anesthésie générale (Quoi locale ? Jamais de la vie !! Je ne veux rien entendre, ni voir, ni attendre, ni rien du tout !). ça devait (normalement) se passer en ambulatoire. 14h15 je me fait opérer, je suis à Jeun. Après ça je me suis réveillée, j’étais dans ma chambre d’hôpital. Impossible de manger, trop fatiguée. Impossible de m’asseoir, ni de rester debout quelques secondes avec la kiné (qui est venu pour une petite vérification). J’avais des vertiges et des bouffées de chaleur. Après une heure ou plus, ils finissent par me proposer de me garder la nuit. Je dis OUI sans hésitation et je me rendors lol. Laissez-moi tranquille je suis KO, je ne voulais qu’une seule chose c’était DORMIR, comme si ça faisait 3 jours que je n’avais pas dormi :p 

Réveil toutes les 3h à l’hôpital pour changer la glace sur ma cheville et petit check-up de ma tension. Le lendemain matin, le chirurgien passe me voir en disant que je pouvais marcher avec ma botte et mes béquilles à la maison, pas de soucis. Ok, je retiens l’infos et je rentre chez moi.

Dons la journée tout se passe bien. Point positif : Depuis mon opération je n’ai eu absolument aucune douleur à ma cheville (peut-être grâce à l’anesthésie, là où normalement tu souffres après l’opération, bah moi je dormais toujours).

Puis le soir même, il y a eu quelques complications... Je regardais « Super nanny » à la télé avec mon pied posé sur un coussin. Puis j’ai soulevé mon pied et là je vois que le coussin est taché. Au départ je me dit « ah mince la glace que j’ai mis sur ma cheville est en train de fondre et ça dégouline sur le coussin. Je touche le coussin et je regarde mes doigts... En sang... Heu......... C’est normal ça ????? » 

Mon pansement était imbibé de sang beurk !! Je me dis oups j’ai dû trop marcher cet-après midi et j’ai bousillé le travail de mon chirurgien ! Mes parents n’étaient pas là, j’appelle le samu. 30min plus tard une ambulance arrive, le monsieur enlève le pansement pour voir l’état. « OK, je ferme les yeux je ne veux pas voir ça !! ... Et puis... Si je jetais un petit coup d’œil vite fait, pour voir comment c’est ? Mais oui, quelle bonne idée !! *regarde* Heu...En fait non ...C’est dégueu !!! Rebelote à l’hôpital après ça, dans un autre hôpital, au urgence... Bonjour l’ambiance, je vous passe les détails de cette soirée merveilleuse auprès des autres patients... Deux infirmiers/médecins me consultent, regarde les points de sutures... Suspens... Se regardent et me disent : «Hummmm... RAS, juste l’hématome qui s’évapore par les points » OK... Ouf, je rentre chez moi à 1h du mat’.

Le lendemain, le 5 novembre 2016, l’infirmière est venu me changer mes pansements à domicile. Elle me dit que mes points sont très beau ! Bon c’est déjà ça. Pas d’anticoagulant de prescrit, ça l’étonne et me dit que j’ai plutôt intérêt à marcher un peu pour la circulation du sang. « Ah? Heu ok... »

Les jours passent et je vois mes muscles qui fondent très très vite !! Je me fais une cure d’Aloe Vera, de Freedom pour me soigner au plus vite !!

Jour 1 :

001

Semaine 1 :

1 semaine

1 semaine Semaines 2 :

2 semaines

2 semaines

3 semaines et 1 jour : je me rends compte que je peux marcher sans la béquille (mais toujours avec la botte) youpii victoire !! Rien que ça, c’est un poids en moins dans la vie de tous les jours !

1 mois après l’opération : Je retrouve mon chirurgien pour voir si tout va bien... Il me dit que c’est super car je n’ai pas le pied trop gonflé, ce qui veut dire que j’ai été « sage » que j’ai mis de la glace bien comme il le fallait et que ça se soigne bien. Il me donne le feu vert pour 20 séances de kiné, 3/4 fois par semaines. Sitôt dit sitôt fait, le lendemain je RDV avec mon kiné qui était contre l’opération, lol. 

4 semaines :

4 semaines et demi :

4,5 semaines

5 semaines et 1 jour : je me rends compte que je peux marcher sans la botte, alors je marche sans... Par curiosité je teste mon équilibre sur un pied... Et là CRAC !! Mais non je rigole ! En fait je suis super stable. Je suis assez étonnée, pas de « recherche d’équilibre ». Wahou !! moi qui pensait que j’avais un bon équilibre avant, mais là c’est le top ! Je compare mon équilibre avec le pied qui n’a jamais eu d’entorse. Oui ok, Je sens quand même une différence, celle-ci est TRES stable. Mais bon l’opération ne fera jamais mieux qu’une cheville « saine ».

5 semaines5 semaines

5 semaines et demi : je conduis et je vais à la piscine !!! Quoi ? Je devais attendre le deuxième mois ? Mouais... Tout dépend de chacun. Pour ma part je ne boîte plus, je marche normalement et mes cicatrices sont bien refermées. Ah bonne nouvelle, mon kiné est d’accord avec moi (pour une fois) ! Il m’a quand même dit de faire attention de ne pas me tordre la cheville. Bien sûr, je ne vais pas commencer à faire la maline en me disant « youpiii je me soigne vite je vais bientôt pouvoir courir !! » heu... Non je me contente de la piscine, déjà, mentalement ça fait du bien de pouvoir bouger et de sortir de la maison. Je repense à tout ça et je me dis que la cure de Freedom (à base d’aloe vera et Enrichi en Glucosamine, en Chondroïtine et en Méthylsulfonylmethane)) et les crèmes de chez « Forever » ce n’est pas anodin dans cette guérison rapide !! Je suis ravie de pouvoir faire partie des personnes qui vendent ces produits.

6 semaines :

La suite dans deux mois, je vous tiens au courant de la suite de ma guérison !!

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

J'aime Commenter

Plus d'Chroniques de Runners

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

17 commentaires

Questions & Réponses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok