S'entraîner en altitude

S'entraîner en altitude

Sur les terres de Martin Fourcade, de Paula Radcliffe et de tant d'autres champions (Mahiédine Mékhissi notamment , ...) je suis venue, j'ai vu et j'ai vaincu !

Plus sérieusement, j'ai choisi de fréquenter ce haut lieu de l'entraînement pour les sportifs de haut niveau pour finir de me préparer pour mon marathon du mois de novembre, et de mettre le plus d'œufs possibles dans mon panier, autrement dit optimiser mes chances de boucler ce marathon en moins de 5 heures (temps limité).  Quel marathon? Et oui maintenant je peux le dire puisqu'il est couru... c'était Las Vegas by night!

Un peu d'histoire sur la création du CNEA (Centre National d'entraînement en Altitude)

Car en fait, je partais très mal ! Avec une entorse en début de préparation, suivie lorsque j'ai repris l'entrainement 3 semaines après cette blessure d'un lumbago invalidant, alors, aller fabriquer des globules pour qu'ils soient en plus grand nombre et apportent plus d'oxygène à mes muscles pendant le marathon, voilà une bonne idée qui allait peut-être sauver la mise!
Pour reconquérir ma condition je suis un programme bien chargé avec 4 séances d'entraînement par semaine et les après-midi des journées de course ou les jours sans entraînement, des randos ou des visites touristiques. Les coins à voir ne manquent pas dans cette belle région!
Premier souci quand on arrive, trouver des endroits pour courir. Ce n'est pas ça qui manque, mais pas grand chose de plat ! Or, je ne veux absolument pas prendre de risque avec ma cheville encore fragile et pas tout à fait remise de son entorse, donc j'exclus les terrains de trail pour courir (pistes de ski de fond notamment) et pourtant! C'est tellement agréable d'être en pleine nature, mais c'est un marathon que je prépare, et donc il vaut mieux que je m'habitue au bitume.
Je me renseigne auprès de l'Office de Tourisme, et on nous dit que l'accès à la fameuse piste d'altitude est réservée aux athlètes en stage. Ceci pour des raisons d'assurance. C'est bien dommage pour nous il nous faudra trouver d' autres terrains de jeu... Nous allons quand même voir la fameuse piste célèbre!

 

Et partons donc à la recherche de lieux pour nos sorties course à pied et nous dégottons l'endroit idéal : le parking de la Calme que l'on aperçoit sur la photo, squatté par des chevaux.

Ca ira très bien, même si cela nous fera légèrement tourner en rond (le tour faisant un peu plus qu'un tour de piste d'athlétisme) ! Nous dénichons en allant randonner aux Bouillouses, une portion à peu près plate de 6 km de route qui sera parfaite pour alterner les entraînements et ne pas nous lasser.
Ces repérages effectués, l'entraînement peut reprendre, et  je vous le raconterai en détail dans une prochaine actualité!

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

J'aime Commenter

Plus d'Chroniques de Runners

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

17 commentaires

Questions & Réponses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok