Impact de l’activité sexuelle sur les performances sportives ?

Impact de l’activité sexuelle sur les performances sportives ?

Depuis l’antiquité, l'activité sexuelle avant la compétition est considérée comme une cause possible de réduction des performances sportives et ce n’est que récemment qu’un article a émis l'hypothèse que ces performances pourraient être influencées par divers facteurs, y compris l'activité sexuelle avant la compétition.

L'étude de données scientifiques

Les données ont été obtenues à partir d’une revue critique et rigoureuse de la littérature scientifique (Evidence Database (PEDro), Evidence Based Medicine (EBM), PubMed / MEDLINE, the Cochrane Collaboration Database, Cochrane Library, PRISMA). Des 512 références initiales obtenues, seules 9 études qui concernaient les effets de l'activité sexuelle sur la performance sportive indépendamment du type de sport ont été retenues pour l’étude « Sexual Activity before Sports Competition: A Systematic Review » (revue Front. Physiol., 21 June 2016).

Un intervalle de temps à respecter entre activité sexuelle et compétition

Pour les chercheurs, l'impact de l'activité sexuelle avant une compétition sportive est encore peu clair, mais la plupart des études semble exclure un impact direct de l'activité sexuelle sur la performance aérobie et la force athlétique. L'aspect le plus important à retenir de cette étude est que pour ne pas influencer négativement les performances sportives, l'intervalle entre l’activité sexuelle et le moment de la compétition doit être supérieur à 2 h. A contrario, il existe de probables effets négatifs de certains mauvais comportements concomitants comme le tabagisme ou l'abus d'alcool.

Peu étudiée scientifiquement, plutôt basée sur des croyances culturelles et religieuses, il existe peu de données fiables de l’effet de la masturbation sur la performance sportive.

Des recherches à approfondir

En conclusion, les auteurs précisent que les recherches futures devraient clarifier plus en profondeur certains aspects spécifiques des effets de l'activité sexuelle sur la performance selon l’ethnie, le genre et les différentes disciplines sportives. La sphère sexuelle est individuelle, et dans ce contexte, les athlètes devraient probablement se sentir libre de vivre leur sexualité en toute liberté.


Stefani, L., Galanti, G., Padulo, J., Bragazzi, N. L., & Maffulli, N. (2016). Sexual Activity before Sports Competition: A Systematic Review. Frontiers in Physiology, 7, 246. PMC. Web. 13 Oct. 2016.

Crédits photo : Mopic/Fotolia & Artem Furman/Fotolia


 Cédric de Tombeur

 Ostéopathe du Sport

 www.osteo-du-sport.fr

 Page Facebook

 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

J'aime Commenter

Plus d'Actualités Entrainement

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

21 commentaires

Questions & Réponses Entrainement

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok