La course de la Saint-Barthélémy à Cannes

La course de la Saint-Barthélémy à Cannes

Les 10km de la Saint-Barthélémy, samedi 22 août 2015 : 

Je participe pour la 6ème fois à cette course de 10km, organisée dans les rues du quartier de La Bocca, à Cannes. Le départ est situé à 500m de chez moi : je suis donc obligé de la faire !

Je n’ai pas fait de préparation spécifique pour cette distance et je n’ai même pas encore commencé mes séances de VMA pour ma prépa marathon. Autant dire qu’à ce jour mon moteur est un vieux diesel. Je ne tomberai pas en panne, j’en suis sûr, mais la vitesse sera limitée !

C’est pas grave, je ne cherche pas la performance mais à faire une bonne course régulière.

C’est une course de quartier, avec peu de participants, environ 150 cette année. L’épreuve est bien organisée et c’est très sympathique. Le circuit est totalement coupé à la circulation des véhicules. Je remercie d’ailleurs les organisateurs et les bénévoles qui ont fait en sorte que tout se passe bien.

Beaucoup de concurrents se connaissent, nous pouvons bavarder en attendant le départ.

La météo est assez favorable cette année, avec une température autour de 25°, sans vent, nous aurons un peu chaud mais c’est gérable.

Il y a d’abord une petite épreuve pour les enfants qui font le tour de la place du marché. C’est facile et sympa, ils gagnent tous une médaille.

A 19h, c’est le départ de la course pour tous, 10km sous la forme de 3 boucles.

Pas de stress particulier au départ, le nombre peu élevé de participants permet à chacun de trouver sa place et de faire sa course sans encombre.

Je prends un départ assez rapide, entre 14 et 15km/h, puis stabilise ma vitesse autour de 13,5km/h dans le premier tour.

Les positions des coureurs s’étirent, les positions se stabilisent, mais ma vitesse diminue.

Je maintiens ma position dans le second tour en essayant de m’accrocher aux coureurs en point de mire devant moi. J’ai compris que je ne réaliserai pas un exploit au niveau du chronomètre, je garde une vitesse constante, la plus élevée possible, mais je sens que je plafonne. (Ah ! Ces vieux diesels ce sont vraiment des veaux !)

Il y a des spectateurs tout au long du parcours, des petits encouragements font toujours du bien.

Pour le troisième tour, j’accélère mon rythme de course pour me rapprocher des coureurs devant moi et même en doubler.

Je termine en 46mn10s, ce qui est mon plus mauvais temps sur cette épreuve depuis 2010.

Ma vitesse a été assez régulière, moyenne de 13,1km/h, avec un dernier tour plus rapide que le second. C’est plutôt de bon augure pour la suite de la préparation.

Je suis arrivé en 74eme position, 13ème en vétéran 2.

Le vainqueur, comme vous pouvez le voir sur l’article de journal a bouclé l’épreuve en 32mn53s et la première féminine en 38mn37s.

A noter que le second de la course est un V2 en un peu plus de 34mn !

La longue route vers le marathon en novembre a commencé…

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Chroniques de Runners

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

9 commentaires

Questions & Réponses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

       
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok