Courir pour maigrir : le témoignage de Marie

Courir pour maigrir : le témoignage de Marie

Mon histoire a commencé le 12 Février 2009... A cette époque je pesais 120 kgs (pour 1m63). J'ai accumulé les kilos au fur et à mesure de ma vie sans jamais avoir le courage de me prendre en main.

De temps en temps, je me mettais au régime, mais je tenais 15 jours. J'ai tout essayé : Weight Watchers, régimes protéinés, grands diététiciens parisiens chers...

Mais sans volonté et sans réel déclic on abandonne très vite. J'avais conscience que pour ma santé il fallait faire quelque chose, mais je n'allais jamais au bout d'un régime.

Mes proches essayaient pourtant par tous les moyens de me le faire comprendre, mais cela produisait l'effet inverse.

marie-avant

Quand on prend du poids, le problème est souvent dans la tête et la solution aussi. Il m'a fallu un déclic...

Un jour, je me suis rendue à l'émission de télé de mon cousin journaliste.

Pour la 1ère fois, j'ai eu honte de moi. Je ne voulais pas être la cousine obèse de la « vedette » ! En l'accompagnant à plusieurs enregistrements télévisés, j'ai pris conscience de l'importance de l'apparence.

Je me sentais aussi valorisée par la façon dont j'étais considérée sur le plateau, par mon cousin d'abord, mais aussi par tout le staff technique et le public qui me traitait tous un peu en VIP.

J'ai donc décidé d'entreprendre ce qui allait être le plus grand bouleversement de ma vie.

Je savais que pour maigrir, il fallait pratiquer un sport cardio, alors je me suis acheté un vélo elliptique.

J'étais aussi suivie par Damien Galtier, diététicien à l'hôpital de Fleury Mérogis. Il m'orientait sur mes choix alimentaires car je faisais un peu mon propre régime.

Ça n'était pas très compliqué... J'avais quasiment supprimé toutes les graisses !

Mes repas étaient très équilibrés et très simples voir même un peu tristes : juste composés de légumes type asperge, haricots verts... et de viande blanche ou poisson à l'eau, un fruit en dessert.

Rien de compliqué et surtout du rapide à préparer.

J'ai donc commencé par 30 à 45 mn de vélo elliptique par jour et j'ai très rapidement augmenté mes séances...

Plus le temps passait et plus les résultats étaient là. Je perdais plus de 2kg par semaine et 10 kilos par mois.

Le fait de revenir chaque mois à l'émission m'aidait à continuer et augmentait mon désir d'aller au bout puisque tous me voyaient me transformer.

Je m'étais fixé un but... être à 90kg pour la fête de mes 30 ans, soit le 4 juillet. Cela représentait une perte de presque 30 kilos en 5 mois et mon diététicien était un peu sceptique sur ce résultat.

Je faisais environ 5h de sport par jour : vélo, natation, marche. Jusqu'à 30h par semaine. Parfois, je restais 3h d'affilée sur mon appareil...

Travaillant en horaires décalés, il m'était plus facile de pouvoir m'organiser mais il m'arrivait parfois de monter sur ma machine quand je rentrais tard jusqu'à parfois 2h du matin.

Je recommençais dès le lendemain. J'étais tellement motivée que ça ne m'a jamais réellement paru « dur » ou fatiguant (et puis avec mon métier, j'ai l'habitude d'avoir de courtes nuits).

Cependant à force d'en faire mon corps d'habituait et les effets de la cardio commençaient à s'amoindrir.

J'ai toujours détesté courir, je n'y avais donc jamais pensé. Mais mon père étant marathonien, je connaissais les bienfaits de la course à pied dans un processus d'amaigrissement.

En mai 2009, soit 3 mois après le début, en vacances aux USA, j'ai commencé la course à pied... Doucement.

J'étais encore lourde lorsque j'ai débuté... (92 kilos à cette époque) et j'ai eu évidemment du mal à trouver mon souffle surtout qu'il faisait très chaud.

En rentrant en France... Je me suis accrochée en sortant aussi souvent que possible. Souvent 2 sorties par jour, parfois jusqu'à 23h... Ce qui m'a permis de progresser très vite.

La pratique d'un sport cardio tel que je l'avais fait m'avait facilité la tâche et j'ai donc très rapidement réussi à courir 30 min sans m'arrêter.

Pour ma perte de poids : la course à pied a été radicale. Ce fameux 4 juillet, j'avais largement atteint mon objectif : je pesais 71 kilos... J'avais donc perdu 48 kilos en 5 mois !!

J'ai bien évidemment continué la course à pied et petit à petit, j'ai totalement abandonné l'elliptique.

En Octobre 2009, soit 8 mois après le début de mon régime, je me suis inscrite à ma première course : les 20 km de Paris, que je terminais en 1h52 !

J'avais réussi... J'avais perdu 60 kg et j'étais passée dans le même temps de la taille 54 au 36 !

marie-avant-apres

L'idée de me dépasser encore me séduisait, mais je n'avais plus de challenge... J'ai donc voulu me lancer un nouveau défi... Car ne faire « que » 20 km, ça n'était à mon sens pas très impressionnant.

Je voulais continuer quelque chose d'aussi énorme que ce que je venais de réaliser, alors je me suis inscrite à un des 5 plus grands marathons du monde... Celui de Chicago en Octobre 2010 (45 000 partants) que j'ai fini en 4h18.

Lorsque j'ai passé la ligne d'arrivée comme beaucoup je me suis dis : « plus jamais », mais évidemment comme beaucoup aussi... A peine rentrée en France, je me suis inscrite à celui de Paris que je bouclais en 04h07.

Puis je suis retournée faire celui de Chicago (05h08)... Et enfin le dernier : Paris 2012 que je termine en 04h01 !!

Le prochain sera normalement Berlin en 2013 !

En médiatisant mon expérience, je m'expose parfois aux critiques et aux doutes concernant l'authenticité de mon histoire, ce qui m'a parfois blessé.

Mais je souhaite avant tout faire passer le message que l'on peut y arriver même lorsque l'on est obèse. Et d'une façon naturelle, sans chirurgie juste avec la volonté.

Je veux dire aux personnes qui ont des problèmes de poids qu'il faut y croire. Prouver que le meilleur « régime » est celui de pratiquer un sport. C'est le moins dangereux et surtout le plus durable.

Cependant, il faut savoir que la CPAM ne le reconnait pas de cette manière : tout ce sport a compensé sur mon corps cette perte de poids aussi rapide que spectaculaire. En effet, je me suis beaucoup musclée et la course à pied est un sport qui assèche énormément... Je n'ai donc pas de « peau qui pend ».

Mais, passer de 120 à 60kg en 8 mois a forcement des conséquences.

Je n'ai donc pas un ventre tout plat et le corps aussi parfait qu'un mannequin... Et j'ai beau nager, courir, pédaler tous les jours depuis 3 ans, je suis arrivée au bout de ce que je peux faire.

Si je le souhaite, je n'ai donc aujourd'hui pas d'autres choix que d'avoir recours à la chirurgie. Mais la sécurité sociale ne rembourse pas au mérite et avec mon nouveau corps, je ne remplis donc plus les conditions qui sont exigées. Une grosse déception pour moi.

Aujourd'hui, je continue toujours autant la pratique du sport : plusieurs kilomètres de natation par semaine, VTT et évidemment course à pied.

L'avantage d'avoir associer les 2, c'est que j'ai repris d'une façon très naturelle une alimentation normale sans reprendre de poids...

J'envisage bientôt de m'orienter vers une formation sur la nutrition et j'ai créé un site internet afin de raconter mon histoire et aider ceux qui ont ce problème.

Moi aussi, je pensais que je resterai comme cela à vie : quand on a conscience d'avoir 60 kilos à perdre, on se dit que c'est perdu d'avance... Il faut juste trouver le bon déclic... Celui-ci ne se commande pas... Une rencontre, un lieu, un contexte, un choc... Quelque chose qui nous fait prendre conscience que l'on ne peut plus rester comme ça. C'est finalement ça le plus difficile... C'est ce que j'ai eu la chance d'avoir.

marie-maintenant

Bon courage et bonnes courses à tous !

Sportivement

Marie


L'Esprit Running est aussi sur Facebook !

Le site web de Marie !

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

24 commentaires

Questions & Réponses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok