5 astuces pour bien courir quand il fait froid !

5 astuces pour bien courir quand il fait froid !

Pas facile de se motiver quand il fait froid. Pourtant, c’est lorsqu’on court qu’on a le moins froid. Encore faut-il être bien équipé.

 

Voici nos 5 conseils pour maintenir le rythme malgré le froid. 

Augmentez la durée de l’échauffement

En hiver, vous devez constamment être en mouvement. Les longues phases d’étirement et la marche lente sont adaptées l’été, mais un peu moins en plein mois de janvier, alors que le mercure descend de plus en plus. Prenez donc du temps pour bien vous échauffer et réveiller les muscles, tout en évitant de vous arrêter complètement. 

Optez pour un footing en accélérant pendant plus ou moins 2 minutes, puis continuez avec des exercices dynamiques tels que des montées de genoux, des coups de pied, des sauts, des talons-fesses et enfin quatre à six grandes foulées avant de vous lancer dans le footing à proprement parler.

Ne vous focalisez pas sur le chrono 

Lorsque les conditions météo sont fraîches, que les routes semblent glissantes, verglacées ou enneigées… Oubliez le chrono. Car avec le terrain glissant, vos sept couches de vêtements, etc., vous allez nécessairement perdre du temps. Dans ces conditions, focalisez-vous plutôt sur votre effort plutôt que de tenter de taper vos chronos sur des séances de fractionné. 

Optez pour le travail en montée 

Encore une fois, selon la météo, n’hésitez pas à décaler votre footing ou la séance que vous aviez prévu. Pour éviter d’avoir froid, on mise sur un maximum d’intensité. Pour cela, vous pouvez par exemple travailler en montée… En quelques allers-retours vous aurez vite assez chaud ! Vous pouvez aussi opter pour du travail dans des marches ou des escaliers, mais toujours en veillant à ne pas glisser. 

Courez à la bonne vitesse 

Même après un échauffement vigoureux et rythmé, vos muscles restent malgré tout, plus froids qu’à l’accoutumée.. ce qui peut augmenter le risque de blessure. 

Pour cela, essayez de conserver une allure soutenue, sans être trop rapide, afin de bien réveiller vos muscles en première partie de séance. Gardez vos forces pour la fin, lorsque la température de votre corps sera la plus élevée.

Essayez la récupération active 

Alterner trop brutalement entre la course et la récupération peut fortement impacter la température du corps. Pour cela, il vaut mieux ne pas s’arrêter complètement après votre séance, mais plutôt, opter pour une récupération active, avec des transitions progressives. C’est-à-dire passer d’une allure footing vers une course lente, puis une marche rapide, puis une marche modérée par exemple.

Source : https://www.runnersworld.fr/coaching/5-astuces-courir-il-fait-froid/

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Entrainement

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

5 commentaires

Questions & Réponses Entrainement

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

Abonnez-vous !
Actus, conseils, entraînements, histoires de runners…
Chaque mois, nous vous envoyons le meilleur du running directement dans votre boîte mail !
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription qui figure dans l'email que vous recevrez ou en nous contactant directement sur le site
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok