Courir avec son chien : nos conseils !

Courir avec son chien : nos conseils !

Le canicross compte de plus en plus d'adeptes en France.

Vous avez sûrement déjà croisé un coureur en plein footing avec son chien. Pour le maître, c'est l'occasion de partager un bon moment avec son animal. 

Mais certains n'osent pas forcément se lancer dans l'aventure, notamment avec en raison de leur peur de mal faire. On vous donne quelques conseils pour vous aider à franchir le pas ! 

Tous les chiens sont-ils aptes à la course ?

Il est évident que certaines races de chiens sont plus prédisposées à la pratique de la course (les chiens de chasse notamment) que d'autres.

Les brachycéphales, caractérisés par une face aplatie et un crâne plus large que long (bouledogue, carlin, shih tzu...), ne sont pas aptes à courir en raison de leurs nombreux problèmes respiratoires. 

D'autre part, ne courez pas avec votre chien s'il est encore très jeune. Il doit avoir fini sa croissance osseuse pour que ses articulations supportent l'effort (un an pour un petit chien, jusqu'à un an et demi pour les plus gros chiens), surtout s'il vous tracte comme c'est le cas en canicross. 

Dans tous les cas, avant de partir courir avec votre chien, emmenez-le faire une visite de contrôle chez le vétérinaire (comme vous iriez voir un médecin pour effectuer une visite médicale avant une course).

Le chien doit-il suivre un dressage particulier ?

Le chien doit avoir un bon comportement et vous obéir. Pour assurer le bon déroulement des séances, il est utile de lui apprendre les directions (droite, gauche, devant, stop...). C'est un travail mutuel, ensemble, qui doit être entrepris. 

Comment bien débuter ?

Allez-y doucement et progressivement ! Courir avec son chien, ça s'apprend et ça demande de l'entraînement. 

Pour votre première sortie running, vous n'auriez pas imaginé courir plus d'une heure non stop, non ? C'est également le cas pour votre chien ! Commencez par quelques sorties courtes (15/20 min) par semaine, avant de rallonger progressivement la durée des séances. Idem pour l'allure ! Hors de question de commencer par un sprint, comme pour vous.

Votre chien peut se montrer très dissipé au départ, s'éloigner de vous ou au contraire s'arrêter tous les 20 mètres pour marquer son territoire. Commencez par courir en le gardant en laisse pour lui apprendre à rester à côté de vous.

Privilégiez un terrain souple (chemin, sentier) car les chiens n'ont rien pour protéger leurs pattes des terrains plus durs (bitume). 

Apprenez également à reconnaître ses signes de fatigue : oreilles et queue baissées, halètement fort, pattes traînantes. Dès qu'il montre le moindre signe, c'est qu'il est temps de s'arrêter. 

Quel équipement ?

Ne l'attachez pas au cou mais par un harnais au niveau de son dos, avec une laisse que vous tenez à la main ou que vous attachez à votre taille avec un baudrier par exemple. 

Si vous le pouvez, il est également possible de courir librement avec votre chien à vos côtés, mais cela nécessite qu'il soit vraiment à l'écoute et reste près de vous, pour éviter qu'il n'aille déranger passants et cyclistes par exemple. A privilégier sur un chemin plutôt que sur un trottoir. 

Courir avec son chien, c'est partager un bon moment avec lui alors profitez-en ! 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Entrainement

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

5 commentaires

Questions & Réponses Entrainement

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok