Courir lentement fait progresser !

Courir lentement fait progresser !

Beaucoup de coureurs pensent que courir vite permet de progresser.

C'est en partie vrai, mais courir à faible allure le permet aussi ! 

Une allure : l'endurance fondamentale !

L'endurance fondamentale en course à pied est l'allure à laquelle le coureur est en aisance respiratoire, qu'il est capable de tenir une conversation sans être essoufflé par exemple. Normalement, cette allure peut être tenue pendant une longue durée. 

Plus précisément, si vous utilisez un cardiofréquencemètre, votre rythme cardiaque en endurance fondamentale est inférieur à 75% de votre fréquence cardiaque maximale (FCM).

De nombreux bénéfices !

Pratiquer la course à pied à cette allure permet de développer de nombreuses capacités essentielles au coureur !

Si vous débutez en course à pied (ou reprenez après une pause), l'endurance fondamentale doit être votre allure de prédilection, pour vous permettre de gagner en endurance. Objectif : courir 45/60 minutes sans être essouflé.  

Premièrement, cela permet de muscler son coeur, c'est-à-dire à augmenter le flux sanguin qu'il pourra traiter à chaque battement lors de l'effort. Pratiquer la course à une allure plus faible entraîne aussi une diminution de la fréquence cardiaque au repos. 

Deuxièmement, l'endurance fondamentale permet d'adapter ses muscles en développant le réseau de capillaires sanguins pour mieux accueillir le sang frais. Mieux irrigués en oxygène, les muscles produisent plus d'énergie. Dans le même temps, on observe à cette allure une augmentation du nombre de mitochondries, cellules participant à la création d'énergie. 

Troisièmement, à cette allure, le corps favorise l'utilisation des lipides comme source d'énergie. Le corps puise ainsi moins dans les réserves de glycogène. Un bon point pour préparer son corps avant un marathon, l'épuisement du glycogène étant le responsable du fameux "mur" !

Quand la pratiquer ?

L'endurance fondamentale est un élément essentiel de l'entraînement : à l'échauffement, elle permet de préparer votre corps à l'effort. Pendant les séances de fractionné, c'est cette allure qu'il faut adopter pendant les moments de récupération. En fin de séance, courir à faible allure favorise l'élimination des toxines. Pour votre sortie longue, c'est cette allure qu'il faut privilégier. Après une compétition, c'est l'allure qui vous permettra de reprendre la course à pied doucement.

Au final, l'endurance fondamentale c'est 70% de votre entraînement ! Définitivement, courir lentement, c'est essentiel ! 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Entrainement

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

7 commentaires

Questions & Réponses Entrainement

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok