Courir pour les beaux yeux des pingouins

Courir pour les beaux yeux des pingouins

Il y a quelque temps, j'ai eu une motivation bien peu habituelle pour faire mon jogging.

Nous sommes, depuis le début de la matinée, à la recherche d'un endroit en Nouvelle-Zélande où, d'après un internaute qui en a parlé, on peut observer les pingouins aux yeux jaunes.

La difficulté consiste à localiser le phare dont l'internaute parle. Nous essayons à plusieurs reprises des routes plus ou moins privées qui ne nous mènent nulle part ou du moins, pas où nous voulons aller.
On ne renonce pas pour autant, et à force de persévérer, lors d'un ultime arrêt en voiture à Moeraki, nous apercevons au loin un camping car qui s'engage sur une route qui pourrait bien être celle qui nous intéresse. Nous allons vérifier en voiture. Mais si nous trouvons bien l'endroit, les pingouins eux n'y sont pas.

Nous avons trouvé un hébergement pour la nuit à Moeraki, et fait les courses pour le dîner. Le temps qui s'était soudainement gâché passant d'un beau soleil à un brouillard épais s'est dégagé aussi vite qu'il ne s'était couvert. Ni une, ni deux, nous sautons dans les runnings, les pingouins nous attendent ! La propriétaire des lieux nous incite à y retourner car elle dit qu'on aura plus de chance à cette heure de la journée. Il est 18 h et on part sans tarder en courant cette fois-ci.

On est un peu asphyxié quand un véhicule nous double car la route est non revêtue et on se prend plein de poussière. Par contre c'est assez rare, l'endroit est peu fréquenté. On arrive au phare et on a la chance de croiser un couple de français qui nous disent où aller pour voir les pingouins à coup sûr. On les remercie et on continue en prenant le chemin que nous n'avions pas pris à l'aller.

On est entourés de lapins qui galopent partout, je n'en ai jamais vu autant ! il faut dire que ce sont des privilégiés car ils profitent de l'aire protégée pour les pingouins.

Et on arrive enfin, ils sont là ! Bien paisibles. Il y en a 5 ou 6 qu'on voit bien et des phoques à fourrure. On est au bout de la terre, c'est magnifique ! On contourne les phoques qui sont impressionnants et tout près.

Ils nous regardent d'un drôle d'air, je ne suis pas franchement rassurée et nous retournons voir les pingouins un dernier coup avant de rentrer. Il va bientôt faire nuit et la route n'est absolument pas éclairée.

 

Et voilà , 10 km courus pour les beaux yeux (jaunes) des pingouins néo-zélandais, ça, c'est fait !
Si vous voulez plus d'info, c'est ici.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Entrainement

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

11 commentaires

Questions & Réponses Entrainement

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

       

S'inscrire à la newsletter

OK
Abonnez-vous !
Actus, conseils, entraînements, histoires de runners…
Chaque mois, nous vous envoyons le meilleur du running directement dans votre boîte mail !
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription qui figure dans l'email que vous recevrez ou en nous contactant directement sur le site
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok