La laguna Toro

La laguna Toro

Mes 2 précédentes balades d'hier et avant-hier encore dans les pattes, me voilà prête pour la 3ème! Il s'agit de la laguna Toro, entourée sur la carte ci-dessous :

Comme vous pouvez le voir, cette rando en pointillés rouges est signalée comme zone éloignée, et nécessite de prévenir le bureau du Parc National la veille du jour où on veut la faire. Normalement, les randonneurs la font sur 2 jours car il est possible de camper sur place une fois arrivés à la laguna Toro, mais nous pour des questions de timing, nous allons la faire en un seul jour, et pour cette fois pas tous seuls mais avec 2 co-randonneurs aguerris.

Comme nous savons que ça risque d'être long, nous partons tôt et prenons le petit déjeuner en voiture, pendant qu'on va la garer au point de départ de la rando, ce qui nous évitera de faire des kilomètres en plus lorsqu'on rentrera en fin de journée (33 prévus, c'est déjà bien assez, non?)

Au cours de cette rando, nous traverserons des zones bien humides, sorte de prairies vertes spongieuses dans lesquelles nos runnings s'enfonceront allègrement! Les pauvres sont mises à mal car plutôt que de jouer les équilibristes et de risquer une chute en voulant éviter de mettre les pieds dans l'eau, je choisis l'option d'avancer franchement, peu importe finalement de se mouiller les pieds.

Au bout de 4 h 47 on arrive à la laguna et on va la voir. Et... On est déçu, tout ça pour voir une eau même pas belle.

Heureusement, lorsqu'on randonne, il faut se rappeler que ce n'est pas l'arrivée qui compte, mais souvent, le chemin pour arriver... 

Et en cheminant, c'est vrai qu'on s'en est mis plein les mirettes.

On pique-nique au camping désert, on est vraiment au bout du monde, qu'est-ce que ça doit être bien de dormir là, loin de tout! Mais, comme nous ne sommes pas équipés en tente, il faut bien repartir. C'est ce que nous faisons, prenant un peu d'avance sur nos 2 co randonneurs qui ont tôt fait de nous rattraper tellement nous traînons pour faire des photos.

On peine un peu plus qu'à l'aller, même si le dénivelé est moins important ( 481m/765 m) et parfois, tellement les rafales de vent sont violentes, on a du mal à avancer!

Enfin, on retrouve la voiture 4h 12 plus tard!

Bilan de la journée:

33km700 parcourus pour 9 heures de rando et pour un D+ de 1246 mètres.

Mes pauvres runnings risquent fort de mal finir après pareil traitement !

Le lendemain:

Ouf ! I did it! Ces 3 jours intensifs de randos à El Chalten auront apporté la petite touche sportive à mes vacances, c'était super! et devinez qui nous poursuit jusque dans le rétroviseur de la voiture de loc en quittant ce bel endroit ...

 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Entrainement

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

18 commentaires

Questions & Réponses Entrainement

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok