La laguna de los tres à El Chalten

La laguna de los tres à El Chalten

Cette deuxième rando va nous permettre d'aller admirer de plus près celui dont on a beaucoup entendu parler depuis qu'on est là, mais aussi qu'on a appris à connaître en préparant notre voyage: j'ai nommé la star d'El Chalten, le fameux Fitz Roy ! Il y a très longtemps, ce mont  se prénommait Chalten qui se traduit par "la montagne qui fume" car il était souvent coiffé de nuages à son sommet (3 405 mètres), et les indiens le prenaient donc pour un volcan. mais il a été rebaptisé Fitzroy en 1877.

La rando de la Laguna de los tres permet d'accéder à son pied, et nous sommes impatients de nous lancer! Cette fois-ci, j'ai pris ma garmin pour avoir ma propre trace.

On a préparé des sandwiches pour le pique nique, et c'est parti. On monte avec entrain (même si les jambes sont un peu lourdes du fait de la rando d'hier) car on aperçoit au loin le fameux Fitz Roy, et cette vue est un puissant motivateur.

Les paysages que nous pouvons admirer pendant que nous cheminons sont juste incroyables.

Par contre,vers la fin avant d'arriver au point de vue, une indication sur un panneau met vite les pendules à l'heure ! C'est le cas de le dire ! Une heure pour faire le kilomètre restant... J'ai l'impression que c'est au dessus de mes forces ! Le fait est que je peine drôlement dans cette montée finale. Mes pieds dérapent sans arrêt sur les cailloux, et il fait très chaud !

Mais le jeu en vaut la chandelle comme on dit ! Une fois arrivés, on doit se pincer pour se dire qu'on ne rêve pas, et on est subjugués par la beauté du paysage.

Autant en montant on avait chaud, autant à l'arrêt pull et doudoune sont les bienvenus, d'autant qu'on reste un sacré long moment pour bien profiter de l'endroit.

Sur le chemin du retour, on va voir la laguna Capri qui peut aussi faire aussi l'objet d'une randonnée (à partir de El Chalten) et offre même la possibilité de camper pour ceux qui veulent. Nous nous contentons d'admirer le paysage et de jeter un dernier regard sur le Fitz roy.

Le retour à El Chalten est un peu plus laborieux car la fatigue se fait bien sentir, et notamment l'accumulation des 2 randos 2 jours de suite. Mes jambes avancent un peu mécaniquement, et je me demande si je vais réussir à relever le défi qui m'attend demain... ( 33 km à la laguna Toro...)

Bilan de la journée:

23km 810 au compteur, 1035 mètres de D+ et 7h 22 (arrêts inclus)

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Entrainement

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

18 commentaires

Questions & Réponses Entrainement

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok