Kilian Jornet sacré champion du monde de skyrunning

Kilian Jornet sacré champion du monde de skyrunning

Mais où s'arrêtera Kilian Jornet ?

C'est la question que l'on se pose en regardant les résultats de Kilian Jornet. Il faut croire en tout cas qu'aucun weekend ne se passe sans qu'il ne fasse parler de lui. Son abandon sur l'UTMB début septembre semble déjà être un lointain souvenir. 

Kilian Jornet remporte les championnats du monde de skyrunning

Samedi, le Catalan a remporté la Salomon Ring of Steall Skyrace en Ecosse sur les pentes proches du Ben Nevis. 29 km, 2 500 m de dénivelé positif, des chemins très techniques (terrain glissant et boueux), des conditions météo extrêmes (brouillard) ? Aucun problème pour Jornet ! Pas même une chute dans la dernière descente et une plaie saignante au menton ne l'arrêtent. Il semblerait même que ce soit le terrain de jeu préféré de Jornet qui termine la course en... 3h04. 

Avec ce chrono de 3h04, il améliore le record de l'épreuve de près de 20 minutes, détenu par le Norvégien Stian Angermund-Vik (qui a pris samedi la troisième place en 3:09:05). 

En s'imposant, il a empoché par la même occasion le titre de champion du monde de skyrunning, la course étant support des World Skyrunning Champs 2018. 

Seconde victoire sur la Glen Coe Skyline

Une course le samedi et une autre... le lendemain ! Inépuisable, Jornet était au départ de la Glen Coe Skyline dimanche matin. La course est une étape des Skyrunner World Series (SWS). Vainqueur l'an passé, il détient le record de la course en 6:25:39.

Face aux mauvaises conditions météo, les coureurs ont emprunté le parcours de repli (32 km et 2 700m de dénivelé positif au lieu de 52 km pour 4 750m de D+). Mais encore une fois, rien n'arrête Jornet, surtout pas la météo. 

Pour la deuxième fois du weekend, Kilian Jornet est le premier à passer la ligne d'arrivée en 3:37:22

C'est la troisième course des World Series à laquelle il participe cette saison, et sans surprise, c'est la troisième qu'il remporte après ses victoires sur la Comapedrosa et le Kima Trophy. 

A ce rythme, le surnom d'ultra-terrestre ne va même plus suffire pour qualifier son palmarès et ses performances ! 

Crédit photo : World Skyrunning Champs 2018 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

10 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok