Marathon de Sénart 2018

Marathon de Sénart 2018

Bonjour à tous, retour sur le marathon de Sénart.

Avec encore une belle rencontre avec Mat et Ahmed pour les amis de Mikhy. Petit passage avec Tristan et Marc pour la petite photo et les derniers encouragements avant le départ.

Petit rappel pour certains : un marathon de Paris foiré il y a 3 semaines et malgré tout, une bonne rencontre avec Ben et un petit coucou à Milkil pendant ce marathon. Pas la peine de vous préciser que je ne pars pas avec les bonnes dispositions avant d'attaquer ce nouveau challenge. Un entraînement pratiquement inexistant et une envie de courir en berne.

D'après la météo, il va faire froid, je décide donc de partir avec la veste, ce que je vais bien regretter. Je me suis dit, avant course, il y aura peut-être du vent dans les grands couloirs isolés des grandes lignes droites dans les champs, ça peut toujours servir : peine perdue. 9h, c'est parti ! Je décide de partir avec Mat et Ahmed qui revient de blessure. Ça commence sur des grosses bases, on débute ensemble en collant le meneur d'allure 3h30. Ahmed nous lâche et va faire sa course à son rythme. À ce moment-là, je suis déjà conscient que je suis en sur-régime et que je ne tiendrai pas longtemps à ce rythme.

Après quelques brefs échanges, je comprends que Matt est dans un bon jour et qu'il va tenter de battre son record perso. Je lui ai répondu que moi aussi, à ce moment-là de la course. Punaise la bonne blague !
Arrivé au premier ravitaillement, je m'arrête pour boire un Coca-Cola et un verre d'eau et Mat file de son côté. 10 km en 52 minutes. Première heure de course en 11,5km j'ai bien chaud.

Arrivé un peu avant le semi, il y a une petite bouche, j'ai bien envie de la couper, mais pas de triche, c'est pas mon style. Je me dirige difficilement jusqu'au semi-marathon en 1h52. A ce moment-là, ça coince et je commence à marcher. J'essaie de relancer mais douleurs au genou gauche externe, comme une corde dur au niveau du ligament externe.

Entre temps, avant le semi, le meneur d'allure 3h45 me double, pas grave. Alternance de marche et de relance jusqu'au 30ème. Perdu en pleine campagne, je comprends que je vais arrêter là les frais. Je recroise Ahmed qui me dit de le suivre impossible. Passage du meneur d'allure 4h, puis celui de 4h15. STOP. Ca me gonfle, direction le camion des secours.

Je pense que j'aurais pu finir mais dans quel état et avec quel temps. Comme m'a dit Milkil, quand la tête ne veut plus, les jambes non plus.

Petit tour en voiture avec deux autres compères de galère jusqu'à l'arrivée. Dans ma tête, c'est oh hé oh hé capitaine abandonné ! Premier abandon dur à digérer. L'année 2018 commence mal. Il va falloir du repos et beaucoup d'entraînement plus assidu pour espérer mieux.

Merci à tous les messages de soutien que j'ai reçu.
Je ne prends même pas la peine d'aller voir l'arrivée, direction la voiture directement, pas la peine d'en rajouter.

Félicitations à Mat qui bat son RP en 3h14 ! Grand bravo à lui et à Ahmed aussi qui boucle en 4h14.
Bravo respect.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

16 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

       

S'inscrire à la newsletter

OK
Abonnez-vous !
Actus, conseils, entraînements, histoires de runners…
Chaque mois, nous vous envoyons le meilleur du running directement dans votre boîte mail !
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription qui figure dans l'email que vous recevrez ou en nous contactant directement sur le site
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok