Marathon de Paris : j’ai planté mes premiers arbres de vie

Marathon de Paris : j’ai planté mes premiers arbres de vie

Je m’appelle Brahim je viens de l’Est de la France en Alsace après avoir fait le marathon de Barcelone en mars qui m’a laissé un goût très amer je me suis lancé sur le marathon de Paris.

 

J'ai pu vivre cette aventure grâce à Richard qui m’a généreusement donné un dossard qu’il avait gagné.

Il n’en fallait pas plus pour que je fasse enfin une action qui me tenait à cœur depuis bien longtemps : m’engager enfin dans l’association Les Amis de Mikhy et porter fièrement leurs couleurs.

Revenant d’un marathon je n’ai pas vraiment cherché à me préparer et je suis plus parti sur des acquis, je prendrai vraiment ce marathon aux sensations et donc moins de pression. Mon objectif, 3h30 si ça se passe bien, sinon, finir si je ne le sens pas, l’important c’est de participer à cette grande fête. Je voulais aussi accompagner Morad que j’avais préparé pour faire un second marathon avec pour objectif 3h15.

Jeudi, deux jours avant le départ, le train pour le retour est annulé.

On a beau chercher des solutions mais rien. Jeudi soir après de multiples recherches on décide de louer une voiture, chose qui est ok au début mais peu de temps après, on nous a annoncé que notre réservation n’était pas confirmée. Du coup, le lendemain, on se relance à la recherche d’une solution, pas de place en covoiturage, ce n’est qu’en fin de matinée que Morad réussi enfin à trouver une location.

Samedi matin c’est bon, nous sommes dans le train qui arrivera à l’heure à la gare.

Nous avons une petite boule au ventre quand on arrive à l’agence de location mais tout se passe bien, on a trouvé la bonne voiture ! Direction Pigale... Pas le Moulin Rouge voyons.

Après avoir mangé, direction porte de Versailles pour récupérer les dossards. Je trouve la médaille plutôt pas mal !

Première fois que je réussis à trouver mon nom sur le fameux mur !

Et voilà après une visite assez rapide retour à l’hôtel. Contrairement à Barcelone, l'hôtel est impeccable et très bien insonorisé. Après un épisode de la série Colombo je suis assommé et m’endors.

On avait convenu un départ à 7h du matin avec Morad ainsi que sa femme et sa fille.

Comme je n’étais pas vraiment prêt, on prend un peu de retard et on décide qu’on ne passerait pas au vestiaire.

En partant j’en oublie ma boisson d’attente un jus de raisin distillé à l’eau, ce n'est pas grave on fera sans.

Une fois sur les Champs Elysées même ayant fait ce marathon à 4 reprises, je reste toujours impressionné le temps est magnifique et nous prenons quelques photos pour immortaliser ce moment.

 

Puis direction le départ. En arrivant au SAS, Morad rentre et va faire la file pour aller aux toilettes, moi je me dirige vais l’endroit où je devais rejoindre Richard Tristan et Marc,

Une fois sur place, rien, je ne les trouve pas. Je vais et viens mais ne vois rien et en plus suis pris par une envie pressante d’aller au petit coin.

Je pars donc à la recherche de Morad que je trouve dans la file.

Là un gars assez jeune me dit : excuse-moi tu veux aller au toilette ? (non j’ai vu une file et me suis mis là pour le plaisir )

Je réponds : "oui mais si tu me dis que ton marathon se joue sur ce toilette je peux te laisser passer"

Il me répond : "mec je suis dans la merde !"

Ça me fait marrer du coup lui cède ma place. Morad est à peine sorti que le SAS avance.

On se souhaite bonne chance et avec un peu de temps pour apprécier ce moment je m’élance dans ce marathon !

Comme toujours, les premiers km sont trop rapides, alors que j’arrive au 3ème km, je regrette beaucoup d’avoir cédé ma place, des crampes d’estomac m’empêchent d’avancer.

5ème km, enfin j’en vois un ! Cet arrêt est salutaire.

J’en sors vidé au sens propre comme figuré car plus de jus non plus, le ravitaillement n’y change pas grand-chose.

Arrivé au 10ème km, des zones photos, je me souviens d’un message de Mathieu : «penser aux arbres de vie»

Du coup je me demande si c’est le bon moment pour en faire un, non je ne m’arrête pas là vu que derrière ça carbure et bouscule.

Je continue donc mon bonhomme de chemin, les km s’égrènent assez vite, passage du semi en 1h 44 je ne suis pas dans le dur et me dit que je ne le serais pas.

 

23 km de descente le long des quais toujours aussi bien, sans forcer malgré la chaleur à chaque ravito, à chaque lance à incendie, j’en profite pour bien me mouiller, sur la montre je change d’affichage plus de chrono mais juste le cardio.

Au 28ème km ravitaillment avec une belle ambiance

Ce qui me permet d’arriver au 30ème km où une ambiance de folie nous attend !

Avec un bon train, je relance pour à nouveau lever le pied au 34ème km elle pique cette bosse.

Une fois passé cette dernière difficulté, je suis à nouveau bien et voilà que je relance et reprend pas mal de monde.

Cette sensation je l’ai rarement eu sur un marathon je me fais vraiment plaisir le soleil, et regarde sur ma montre, le record ou les 3h30 c’est pas pour aujourd’hui, du coup je me mets à la recherche de photographes pour immortaliser mon arbre.

40ème km je vois des membres du groupe Marathon Addict et leur demande de prendre des photos. Ils sont super sympas et ils prennent la photo.

Quand j’y repense, certains étaient en train de souffrir et moi, je fais le pied de grue.

Je repars donc 41,800 je veux filmer, du coup je sors le téléphone on me dit "laisse tes sms et cours, tu est bientôt arrivés !"

Je n’arrive pas à débloquer le telephone, quand j’y arrive enfin je suis au km 42 je commence à filmer et vois les photographes officiels, je reprends donc la pose puis repars.

Que c’est bien ! Un gars que je ne connais pas pense que je suis épuisé et me tiens la main pour finir ! C’est ça l’esprit que je défends dans la course ! Pas de couleur, pas de religion, pas de sexe, rien que des personnes qui sont là pour la même passion.

Plus tard je rejoins Morad avec un sourire radieux il finit en 3h07 !

Je m’appelle Brahim je viens de l’Est de la France en Alsace, j’ai fini le marathon de Paris en prenant plaisir en plantant des arbres de vie. Place au trail maintenant, avec une histoire de fou à écrire avec votre aide : https://www.leetchi.com//c/projets-de-brahim-30877509

 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

13 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok