Mon 6ème marathon à Paris

Mon 6ème marathon à Paris

Petite chronique de mon 6ème marathon de Paris

Bonjour les runners ! Déjà pour commencer je souhaite remercier Running Club et JBL pour m'avoir permis de participer à mon premier marathon de Paris !

Je fais court,  je ne vous résume pas les péripéties d'avant course, ni la belle rencontre avec Ben Runner car il déjà fait dans sa chronique.

Après une nuit agitée direction la ligne de départ avec Ben pour espérer toucher la lune c'est à dire 3h59 avec des préparations à l'arrache. Une ambiance de folie énormément de monde, malgré que je sois plus petit marathon ou marathon familial il faut reconnaître que Paris c'est la Mecque du Running ce dimanche.
Top c'est parti pour un petit tour de 42 km et des poussières ! Première heure de course se passe nickel on est dans les temps on passe les 10 premiers km en un peu plus d'une heure. Je suis bien, je me cale sur le rythme de Ben le but étant de passer sous les 4h sans forcer.
Ben me fait remarquer qu'il transpire et qu'il va faire chaud et à ce moment je déconne en lui disant que c'est dans la tête même si moi aussi j'en suis persuadé.

Ça commence à coincer et on arrive malgré tout à passer le semi marathon en un peu moins de deux heures. Je ne suis pas dans mes temps mais une fois de plus le but est de finir ensemble donc advienne que pourra ! Entre temps on a croisé Milkil, Tristan et Marc rapidement tout se passe pas trop mal. Arrivés au 23 ou 24ème km à hauteur des bords de Seine je constate que Ben est dans le dur, je le motive j'essaye de le relancer mais rien à faire il a décidé de porter sa croix même involontairement !

Après une brève discussion on décide de partir séparément et je part donc seul et je suis vraiment embêté. J'arrive à relancer dans les tunnels et j'arrive à franchir les 30 km en un peu plus de 3h.
C'est à ce moment là que ça coince dans ma tête je me dit que je finirai pas avec Ben ça me gonfle et je me dis que je ne finirai pas non plus sous les 4h. Par la suite une longue alternance de marche et de course pour finir en 4h20, soit mon pire résultat sur marathon.

Je récupère la médaille et le tee shirt sans réel plaisir, je passe même la ligne sans le sentiment de devoir accompli. 
Je me dis que je suis passé à côté. Impossible de retrouver Ben ou Milkil je rentre chez moi clopin clopant. Content malgré tout d'avoir partagé une bonne aventure avec Ben. J'espère que Senart sera meilleur.

 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

21 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok