Retour sur mon petit trail de 30 km de dimanche matin

Retour sur mon petit trail de 30 km de dimanche matin

Pas vraiment prévu de faire une sortie aussi longue, mais pour dépanner un ami blessé ne pouvant plus courir, je me substituai à lui...

J'avais prévu 20 km, pas 30 km. J'espère juste retrouver quelques automatismes.

Après un orage toute la nuit, je me réveille et il tombe encore des cordes, faut vraiment être motivé pour vouloir partir courir quand rien ne vous y force.

15 minutes avant le départ, la pluie cesse enfin. Ce matin, ce sera sortie endurance sans la moindre prise de risque dans les descentes avec la balade qui m'attend dimanche prochain.



Je pars cette fois-ci dans les dernières positions, on ne va pas me la faire 2 fois.

Je remonte malgré tout progressivement le peloton, jusqu'à trouver ma place. Il faut dire que la première moitié est à mon avantage puisque c'est essentiellement en côte.

Les sentiers sont des plus détrempés, les pierres et racines sont vraiment glissants, aucune accroche sur les parties dures, et sur les parties boueuses, les pieds partent dans tous les sens. J'ai de mauvaises senstations dans mes nouvelles chaussures que je porte pour la 1ère fois pour me faire une idée.



Je poursuis cependant mon petit bonhomme de chemin, j'ai l'impression d'être un peu mieux physiquement que l'an dernier, mon allure semble plus régulière et je marche beaucoup moins.

2ème ravitaillement au 16è km, j'arrive plus trop à relancer, et les cuisses commencent peu à peu à se durcir.

A partir du 20è km, j'ai de plus en plus de mal à avancer sur les parties plates, je suis au bord des crampes, mais je sais que je peux gérer.

25è km et dernier ravitaillement, je ne m'arrête pas pour éviter de devoir relancer pour repartir, mais bon, j'entends l'église du village sonner, on doit se rapprocher des 13h.

J'étais arrivé à cet instant l'an dernier, mais bon, la boue aura pris plus d'énergie que je ne l'aurai pensé.

Passé le dernier faux plat, je n'arrive plus à avancer sur le plat, obligé de marcher, c'est navrant pfff.


Au final, j'en termine en 3h26'27" soit plus de 20' que l'an passsé, et pourtant je gagne 3 misérables petites places.

Quand je regarde le classement, tout le monde a mis au minimum 15' de plus, du 1er au dernier.

La boue y est sans doute pour quelque chose...

Bilan, je suis bien loin d'être satisfait de mes nouvelles runnings qui sont soi-disant faites pour l'Ultra, on verra un autre jour par terrain sec, si mes chevilles seront mieux tenues, mais je reste sceptique.

Bonne semaine les amis.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

15 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok