Trail hivernal du Haut Cantal - Condat

Trail hivernal du Haut Cantal - Condat

Après avoir dégusté la neige au Mont Dore, notre association (l'A.C.I.L., autrement dit l'Association des Coureurs d'Indre et Loire) espérait retrouver les mêmes conditions à quelques dizaines de km de là, à Condat, soit à 30km de Superbesse.

Le gros avantage de ce trail (3 distances; 34km, 23km et 9km) est que l'on peut s'inscrire au dernier moment et en effet il y a vraiment peu de coureurs !

Beaucoup d'entre nous étaient déjà venus les années précédentes sur des trajets et un sens de course différents. Pour cette édition, nous étions presque une douzaine mais seulement 3 sur la grande distance.

Arrivés la veille, nous savions que nous aurions de bonnes conditions hivernales, même s'il y a largement eu mieux les années précédentes !

Le départ des 34km était programmé une heure avant celui du 23km. Une petite couche de neige tombée la nuit nous "remontait" encore plus le moral !

A 8h30, nous n'étions que 37 courageux sur le 34km.... vraiment incroyable d'avoir aussi peu de coureurs présents mais Condat est assez éloigné des "grands axes" locaux et la communication sur l'événement est malheureusement légère !

Une course annoncée pour 1100m (à l'arrivée ma montre indiquait 1400m et presque 35km... Cherchez l'erreur !), très technique, avec des descentes en virages, des traversées, des dévers et plus difficile (pour moi et mes collègues ) qu'au Mont Dore, sans aucun "repos" et avec vraiment beaucoup de petits "casse-pattes".

La neige fraiche accrochait bien et je n'ai pas pris les crampons que j'ai donc promenés pendant toute la course !

Avec si peu de monde au départ, la place du début est presque la même à l'arrivée donc je finis en 4h11 et 14ème.

Un bon repos "aligot" allait nous requinquer mais là encore la salle était beaucoup plus vide que l'an dernier.

Après la course, pendant que le plus gros des troupes repartait en Touraine, nous étions trois à rester une nuit supplémentaire, à savourer un petit feu de cheminée, dans un gîte près de Condat. Et l'après-midi, pour nous "dégourdir", enlever l'acide lactique "matinal", nous avons marché à peu près deux heures dans le village, un peu désert !

 
Pendant notre promenade d'après-course, nous avons revu des organisateurs qui se demandaient s'il y aurait une prochaine édition vu le peu de succès de cette année et nous les plaignions pour le travail accompli (plus de 600 pancartes mises sur les parcours et des gars levés à 3 heures du matin le jour de la course pour remettre des panneaux !). Aujourd'hui, au vu des erreurs de denivelé annoncé (idem sur le 23km annoncé à 650m alors que mes collègues ont environ 850m !), sans explication, le manque de communication dans les magazines, des lots moins nombreux que l'an dernier (petit tirage au sort), je suis sceptique sur le devenir de cette course qui était pourtant très conviviale, loin de la grosse "ambiance industrielle" du Mont Dore !

Dur d'exister et de durer !

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

11 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok