Ma première SaintéLyon avec la Mizuno Relay Cup

Ma première SaintéLyon avec la Mizuno Relay Cup

Suite et fin de mon aventure Mizuno Relay Cup le week-end dernier avec la SaintéLyon. 

Un week-end qui a été très éprouvant physiquement mais passionnant ! J'ai pu comprendre pourquoi la doyenne SaintéLyon est une épreuve mythique.

Un long trajet jusqu'à Lyon

Mon week-end débute à Bordeaux. Départ à 9h en TGV : direction Paris. Le levé était un peu compliqué, surtout pour une course qui aura lieu à 23h30... Après un rapide changement de gare à Paris, je suis en route pour Lyon dans un train qui semble affreté spécialement pour la course tant les traileurs sont présents. À plus de 10h du départ, je suis déjà dans l'ambiance !

RDV avec les copains de la Mizuno Relay Cup

J'arrive sur Lyon vers 15h, et je suis tout naturellement le convoi qui va en direction de la Halle Tony Garnier, lieu d'arrivée et de remise des dossards de cette SaintéLyon. Une fois sur place, je retrouve enfin tous mes copains d'aventure Mizuno Relay Cup. Seule ma coach Aurélia Truel manque à l'appel car elle est en interview sur la scène principale. On se met tous en tenue et on commence à faire des photos sous l'arche d'arrivée, au stand Mizuno, au stand Petzel égalemment (qui nous a gentiment donné des frontales !). On reçoit ensuite nos dossards et les dernières consignes avant de filer à la navette vers Saint-Etienne.

Le début d'une longue attente

Arrivée à Saint-Etienne vers 18h30, nous fillons nous mettre au chaud dans l'une des deux halles prévues pour l'occasion. Nous avons la chance d'avoir un espace dédie ("vip") où une pasta party nous attends. Sans attendre, nous fonçons sur les pâtes afin de prendre des forces pour la course qui nous attends. On se pose ensuite à l'étage où chacun se prépare comme il le veut : papotage, repos, etc.

Vers 22h30, le départ de la SaintéLyon approche

Soudainement, l'activité reprend. Les relayeurs 1 dont je fais partie partent s'échauffer, on boucle nos sacs et on les dépose en consigne. J'apprend que nous partirons en 3e vague, soit 20min après les 1ers. Des 8 relayeurs, 3 partiront en vague 1 & 2 suite à une incompréhension. Avec mes 4 camarades restant, nous avons la chance d'être en première ligne de cette 3e vague. La pression monte...

23h50, lancement de cette Mizuno Relay Cup

Après une grosse journée d'attente, il est enfin temps de quitter Saint-Etienne et de s'enfoncer dans la nuit et le froid qui nous entoure. Les 7 premiers kilomètres sont asphaltés donc très roulants. Je pars avec Stéphanie Duc, coach de l'une des autres équipes, qui imprime un rythme de 4'15"-4'30"/km. Malheureusement, je sens que je suis un peu trop couvert (trois couches) et prend le temps de ralentir pour enlever ma veste. Malheureusement, je ne l'a reverais plus.

Après ces 7 kilomètres très roulants, il est temps de s'enfoncer dans les chemins. La neige est très présentes ce qui pousse les coureurs à redoubler de prudences. Un peu grisé par la nuit, mes premiers kilomètres rapides, j'essaye de doubler un maximum de personnes et de ralentir le moins possible malgré le chemin qui s'élève peu à peu. 

Malgré la nuit nous entourant, on devine le paysage couvert d'un manteau blanc. On voit également au loin les villes scintillants au loin. Les coureurs sont plutôt silencieux, concentrés sur l'épreuve dans laquelle ils seront durant les 7-8 prochaines heures pour les plus rapides. De mon coté, je continue a courir sans cesse, malgré la neige et les pentes qui nous attend. Je me sens plutôt en bonne forme après ces 2 mois de prépartions. Je passe les 10kms en 52', et le semi en 1h58'. Malgré les chemins enneigés, le parcours reste assez roulants pour un trail. Je continue ma route au fil des routes et chemins du Rhône, j'essaye de m'alimenter régulièrement de gels et de barres pour prévenir toutes mauvaises surprises.

Le froid commence peu à peu à me gagner suite à des passages venteux vers le 23e kilomètres, me provquant des crampes d'estomacs qui me force à lever le pied. Après 15 minutes comme ça, je décide de prendre deux minutes pour remettre ma petite veste. Un peu dans le dur, je commence à regarder de plus en plus régulièrement ma montre et je pense aux coureurs qui m'entourent à qui il reste une très longue route ! Et grand bravo à eux !

De mon coté, je vois mon arrivée approcher. J'essaye de profiter un maximum de mes dernièrs instants de course sur cette SaintéLyon. Une dernière chute (la 4e) dans la dernière descente et il est temps de passer le relai à Arthur du coté de Sainte Catherine. 2h38'46" à ma montre, objectif explosé ! Une fois le relai passé, je file me réfugier au chaud. Je rejoins Stéphanie arrivé 8min avant moi, et Benjamin arrivé quasiment en même temps. On prend un thé chaud au ravitaillement et on rentre sur Lyon en navette.

 

Une longue attente pour terminer la nuit

Une fois à Lyon, un bon repas chaud et une bonne douche nous attendent. Je contacte rapidement Aurélia pour lui débrieffer ma course et la motiver pour la sienne. Arthur passera son relais en 2h34' sur les 24km du relai 2. Une grosse performance pour lui qui courrait son premier trail ! Les relayeurs 1 et 2 se rejoignent petit à petit à la Halle Tony Garnier et nous attendons maintenant les 1ers relayeurs 3. C'est Aurélia qui montrera le bout de son nez la première avec les 21 derniers kilomètres expédiés en 1h40'.  6h53'28" au total pour notre relais à 3, pour une 34e place, 7e mixte et vainqueur de la Mizuno Relay Cup. On accueil ensuite toutes les équipes restantes.
On a le droit à une petite remise de prix sur le podium, et une dernière photo de groupe avant de nous quitter.

Ce fut une superbe aventure durant ces 2 mois. Et grand merci à tous mes camarades d'aventure, à Aurélia pour ces précieux conseils, et surtout à Mizuno pour nous avoir fait vivre ça !

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

11 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok